Les animateurs d’émissions catholiques invités à s’orienter vers des thèmes fédérateurs
APS
SENEGAL-RELIGION-MEDIAS

Les animateurs d’émissions catholiques invités à s’orienter vers des thèmes fédérateurs

Kaolack, 25 juil (APS) - L’archevêque de Dakar, Monseigneur Benjamin Ndiaye, a invité, lundi, à Kaolack, les communicateurs et producteurs d’émissions religieuses catholiques à de nouvelles réformes qui les conduiraient à des thèmes fédérateurs intéressant la société sénégalaise dans son ensemble.
 
"Nous avons trouvé nécessaire de proposer aux communicateurs catholiques l’importance de s’approprier des thèmes qui touchent à la société dans leurs émissions et de faire de nouvelles réformes", a déclaré Monseigneur Ndiaye.
 
Il s’exprimait lors de la cérémonie d’ouverture de la session 2016 de formation des communicateurs catholiques du Sénégal, prévue pour se poursuivre jusqu’à samedi à la Maison des œuvres diocésaines de Kaolack.
 
"C’est un défi de ne pas se concentrer uniquement sur la parole de Dieu et de s’intéresser à d’autres thèmes fédérateurs qui intéressent les gens", a indiqué l’archevêque de Dakar.
 
Selon lui, les communicateurs catholiques doivent davantage s’intéresser au vécu des personnes, par exemple à toutes les questions liées à l’environnement, ce qui devrait se traduire par "des émissions de grande utilité".
 
Il a signalé que la session 2016 de cette session de formation des communicateurs catholiques du Sénégal porte sur les thématiques environnementales’.
 
Au sortir de session, les communicateurs catholiques devraient être "un peu mieux formés sur ces questions’’, sans compter qu’ils auraient la possibilité d’accroître leurs connaissance doctrinales et techniques des genres rédactionnels médiatiques.
 
Organisée par la Commission épiscopale des moyens de communication sociale, en partenariat avec la Fondation Konrad Adenauer (FKA), la session 2016 a enregistré la participation d’une cinquantaine d’animateurs et producteurs d’émissions catholiques venus des sept diocèses du Sénégal.
 
La chargée de programme et conseillère scientifique de la FKA au Sénégal, le docteur Ute Giercynski Bocandé, ainsi que Marie Louise Coly, secrétaire générale de la commission épiscopale des moyens de communication sociale, ont pris part à la cérémonie d’ouverture.

AB/BK