Eau et Assainissement : plus de 22 milliards de francs investis en sept ans à Kaolack (ministre)
APS
SENEGAL-HYDRAULIQUE

Eau et Assainissement : plus de 22 milliards de francs investis en sept ans à Kaolack (ministre)

Dakar, 13 mars (APS) – Quelque 22 milliards de francs Cfa ont été investis dans les secteurs de l’eau et de l’assainissement de la région de Kaolack (centre) entre 2012 et 2019, a soutenu vendredi Serigne Mbaye Thiam, ministre en charge de ces deux secteurs.

‘’Des investissements d’un montant global de 22 milliards 120 millions de FCFA ont été exécutés dans les secteurs de l’eau et de l’assainissement dans la région de Kaolack’’, a-t-il déclaré lors d’un comité régional de développement (CRD) organisé le même jour à Kaolack.

Ces investissements ont notamment permis de réaliser des forages, des châteaux d’eau, des réseaux de stations d’épuration et de pompage dans le domaine de l’assainissement’’, a détaillé le ministre de l’Eau et de l’Assainissement.

Il a assuré que ces efforts seront poursuivis à travers des perspectives d’investissement portant sur plus de 23 milliards de francs Cfa entre 2020 et 2025.

‘’Ces investissements permettront entre autres de réaliser deux stations de traitement de l’eau à Kaolack, tandis qu’il est envisagé un programme de remise à niveau des infrastructures rurales’’, a-t-il fait savoir.

Parlant de la réforme de l’hydraulique rurale, il a signalé que l’état des lieux des besoins avait été réalisé et avait commencé à être exécuté à travers le lancement d’appels d’offres. Pour Thiam, des progrès ont été faits dans la mesure où les besoins avaient été déjà identifiés et planifiés dans ledit programme d’investissement.

Evoquant la situation dans la région de Kaolack, le ministre de l’Eau et de l’Assainissement a souligné la nécessité d’améliorer les performances du secteur de l’hydraulique rurale avec la diminution des problèmes dans les zones déjà prises charge.

Il a insisté sur le fait que la réforme de l’hydraulique rurale traduisait une volonté du gouvernement de réaliser des progrès en termes d’accès à l’eau potable.
 

AMD/AKS