Kaffrine : 30% de la charge palustre enregistrés dans un village (médecin-chef)
APS
SENEGAL-SANTE- CELEBRATION

Kaffrine : 30% de la charge palustre enregistrés dans un village (médecin-chef)


Kaffrine, 25 avr (APS) – le village de Ndiao Bambaly, dans la commune de Katakel (Kaffrine), participe à hauteur de 30% de la charge de morbidité palustre au niveau du district sanitaire de Kaffrine a révélé, mardi, le médecin chef de la région médicale, Dr Amadou Doucouré.


"Au niveau du district sanitaire de Kaffrine la plus grande charge de morbidité est représentée au niveau de Ndiao Bambaly. Cette localité participe à hauteur de 30% de la charge de morbidité palustre au niveau du district sanitaire de Kaffrine", a dit Dr Doucouré.


Il s’exprimait à la cérémonie de célébration de la journée régionale de lutte contre le paludisme tenue dans ce village du département de Kaffrine.


Selon lui, "sur les 3. 600 cas de paludisme simples enregistrés au dans le district sanitaire de Kaffrine en 2015, les 1. 200 personnes ont été notées au niveau du poste de santé de Ndiao Bambay".


Et, a-t-il poursuivi, "en 2016 sur les 1.124 cas de paludisme simples enregistrés dans le district sanitaire de Kaffrine, cette même localité a enregistré 512 cas".

D’où, selon Dr Doucouré, le choix porté sur Ndiao Bambaly pour abriter la célébration de la dite journée régionale du paludisme.


Il a expliqué que l’écosystème de Ndiao Bambaly est favorable pour développer ces nombreux cas de paludisme.


Cette journée du paludisme a été l’occasion pour Dr Doucouré de sensibiliser les populations de Ndiao Bambaly et communiquer sur les mesures et stratégies à développer pour prévenir cette maladie.

MNF/PON