Ibn Chambas prône ’’une approche globale’’ dans la lutte contre l’extrémisme violent
APS
AFRIQUE-SECURITE

Ibn Chambas prône ’’une approche globale’’ dans la lutte contre l’extrémisme violent

Dakar, 28 nov (APS) – Le représentant spécial du secrétaire général des Nations-Unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel, Mohamed Ibn Chambas, a invité mercredi à Dakar, les gouvernants africains à ‘’privilégier une approche globale’’ dans la lutte contre l’extrémisme violent.

S’exprimant lors d’une rencontre avec des membres de l’Association de la presse étrangère au Sénégal (APES), le diplomate ghanéen a notamment insisté sur la nécessité pour les Etats africains de mettre l’accent sur la bonne gouvernance, la fourniture des services de base, et l’inclusion des femmes et des jeunes.

’’L’accent doit être mis sur la bonne gouvernance, la fourniture des services de base et l’inclusion de la catégorie des populations en particulier les femmes et les jeunes’’, a soutenu le présentant spécial du secrétaire général des Nations-Unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel.

Il a jugé ‘’préoccupante’’ la situation sécuritaire en Afrique de l’Ouest marquée par une instabilité récurrente dans plusieurs endroits, citant notamment les exemples du Burkina Faso, du Mali, du Nigeria et du Niger.

’’Le nombre d’attaques contre les civils et les militaires par les groupes non étatiques, terroristes, criminels, communautaires a augmenté. Les groupes terroristes semblent mieux organisés et les types d’attaques davantage sophistiqués’’, a expliqué Mohamed Ibn Chambas.

Les groupes terroristes continuent de ‘’violer le droit international humanitaire et de détruire les moyens de subsistance des communautés, en particulier les populations vulnérables’’, a laissé entendre le diplomate.

BHC/AKS/OID