Inauguration de la
APS
SENEGAL-CULTURE

Inauguration de la "Villa des arts", un espace de créativité et d’échange

Dakar, 23 mars (APS) – Le ministre de la Culture Abdou Latif Coulibaly a procédé jeudi soir, aux Maristes, à l’inauguration de la "Villa des arts", espace de créativité et d’échange créé par l’artiste sénégalais Ousmane Ndiaye Dago, a constaté un journaliste de l’Agence de Presse sénégalaise.
 
La cérémonie qui s’est déroulée en présence d’artistes et d’acteurs culturels, a été organisée en même temps que le vernissage d’une exposition réunissant des œuvres de treize artistes, dont le promoteur de l’espace.
 
La "Villa des arts", réalisée "sur fonds propres", a été fondée pour "matérialiser un rêve : celui de toujours exister par l’art, celui de perpétuellement faire vivre et revivre l’art, celui de cohabiter à chaque instant avec l’art", a expliqué Ousmane Ndiaye Dago dans un discours lu par son chargé de communication.
 
L’espace est conçu pour être "une galerie d’arts, capable d’accueillir et tenir des formats multiples d’expositions qui seront agrémentées, au besoin ou à l’occasion, de musique, de poésie, ou même de chorégraphie épurée", a-t-il dit, ajoutant qu’il y est prévu l’organisation de débats et d’échanges sur la culture. 
 
Selon Ousmane Ndiaye Dago, la "Villa des Arts", dans ses jardins privés, va aussi être "un laboratoire d’initiation, de création, d’expressions artistiques pour tout le monde, enfants et adultes, femmes et hommes." 
 
Pour sa part, le ministre de la Culture a salué l’engagement de l’artiste, parlant d’"un homme fécond, reconnu, digne ambassadeur" du Sénégal à l’extérieur. 
 
"Ousmane Ndiaye Dago est un artiste audacieux, à la créativité débordante et à la passion sans limites", a souligné Abdou Latif Coulibaly, admiratif "face à sa quête obsédée du beau, au refus de l’enfermement dans des tiroirs de la photographie, de la peinture, du dessin, du design, etc."
 
Parlant de l’exposition en cours jusqu’au 23 avril, le ministre a relevé que les artistes dont les œuvres sont présentées viennent, par la médiation de la "Villa des arts", offrir "au plaisir" des yeux des visiteurs "des œuvres remarquables parce que portées par des artistes dont le travail" n’est pas inconnu du public. 
 
Il s’agit de Kiné Aw, Mouhamadou Dia, Amadou Dieng, Daouda Ndiaye, Mamadou Gomis, Kalidou Kassé, Godfrey Okorodus, Ibrahima Kébé, Chalys Lèye, Matar Ndour, Douts Ndoye, Laye Pro, Ousmane Ndiaye Dago
 
La "Villa des arts" qui est le fruit d’une "passion artistique mise au service de l’entreprenariat culturel, interpelle notre attention, surtout dans cette période de refondation de notre politique culturelle marquée par le désir du gouvernement du Sénégal de faire de la culture un des leviers du développement économique", a poursuivi M. Coulibaly
 
Assurant le promoteur de l’accompagnement de son département et de son engagement personnel, il a ajouté : "Vous avez indiqué le chemin avec vos amis. J’ai compris que ce lieu ne sera pas seulement un espace de démonstration de la créativité artistique. Il sera aussi un lieu d’échange, de fraternité."
 
Pour le ministre de la Culture, il sera aussi question, dans ce nouvel espace, de discussions sur les des droits attachés aux créations des artistes, "surtout au moment où, avec les réformes législatives , réglementaires et institutionnelles en cours, l’Etat du Sénégal s’emploie à créer un environnement juridique favorable, terreau indispensable pour que les fruits de la création artistique puissent tenir la promesse des fleurs."

ADC/ASB/OID