Filière oignon : les productrices de Ross-Béthio vantent les avantages du magasin
APS
SENEGAL-AGRICULTURE-INFRASTRUCTURE

Filière oignon : les productrices de Ross-Béthio vantent les avantages du magasin "Ruudu’’

+++De l’envoyée spéciale de l’APS, Seynabou Kâ+++

Ross-Béthio, 26 oct (APS) - Les femmes membres de l’Association des producteurs d’oignon de la vallée (APOV) ont vanté, jeudi à Ross Béthio, les avantages de l’utilisation du magasin de stockage d’oignon de type "Ruudu’’, un modèle transféré du Niger et du Burkina Faso et qui leur a, disent-elles, permis de mieux conserver l’oignon.
 
‘’Nous ressentons une nette différence lorsqu’on compare avec les autres années. Avant, nous récoltions et nous les mettions dans des sacs pour les garder à la maison et ils finissaient par pourrir ‘’, a dit la gérante du magasin, Fatou Guèye.
 
Elle s’exprimait lors d’une visite d’une délégation de la 10ème mission conjointe d’appui Banque mondiale/Etat du Sénégal à la mise en œuvre de la phase 2 du Programme de productivité agricole en Afrique de l’Ouest (PPAAO/WAAPP). 
 
Selon elle, ‘’le magasin est d’une grande utilité pour les femmes productrices d’oignon de la localité, car il permet de conserver toutes les variétés d’oignon’’.
 
‘’Tout le monde apporte son oignon pour une durée déterminée. En retour, le propriétaire paie 0,64 FCFA le kilo à la fin du mois. L’argent récolté, nous l’utilisons pour acheter de l’eau, nous procurer de l’électricité et régler d’autres problèmes urgents’’, a-t-elle expliqué.
 
Le magasin de stockage d’oignon de Ross-Béthio est l’un des 12 autres magasin qui sont en cours de construction, depuis 2015, par le Fonds national de développement agro-sylvo-pastoral (FNDASP) dans la vallée du fleuve Sénégal, notamment dans les départements de Dagana(2), Podor (5), Matam (3) et Bakel (2).

Ce projet pensé au Niger et au Burkina Faso, a pour objectif de ‘’renforcer la diffusion et l’adoption de technologies pour faciliter l’accès aux infrastructures de stockage améliorées et de mise en marché’’.
 
Ce magasin visité par la WAAPP et la BM, est l’un des deux prévus dans le département de Dagana. Il est construit, comme les autres, sur 50 m2 avec une maçonnerie en brique en terre crue, compressée et équipée de claies de séchage.

Le bâtiment est composé de huit étagères longues de 10 mètres sur une largeur de cinq. Il a une capacité de conservation de 12 tonnes. Sa construction a coûté plus de six millions de FCFA.
 
Il est réservé aux groupements de femmes membres des sections de l’Interprofession oignon du Sénégal (IPOS) vallée.
 
La secrétaire générale de l’APOV, Awa Ndiaye, déclare : ‘’Le magasin nous est d’une grande utilité et nous n’avons plus de difficultés ces deux dernières années depuis l’arrivée de ce projet de l’EFENDAPS".
 
‘’ Nous sommes certaines qu’avec la formation que nous avons subi et ce magasin de stockage, nous ferons des bénéfices et nous pourrons demander plus de terre l’année prochaine’’, a-t-elle fièrement dit sous l’approbation des autres membres de l’association.
 
Cependant, la secrétaire générale de l’APOV et ses collègues ont regretté la faible capacité de stockage du magasin et ont demandé à la délégation de les aider à bénéficier d’un ‘’hangar qui fera office de point de collecte à Ross Bethio qui n’en dispose pas encore’’. 

SK/ASG