Feu vert à la reprise du travail pour l’industrie automobile à Wuhan (Chine Nouvelle)
APS
CHINE-SANTE

Feu vert à la reprise du travail pour l’industrie automobile à Wuhan (Chine Nouvelle)

Dakar, 18 mars (APS) - La ville de Wuhan, "capitale de l’automobile" en Chine et épicentre de l’épidémie de nouveau coronavirus, a autorisé les constructeurs automobiles et les fabricants de pièces automobiles à reprendre leurs activités, a indiqué mercredi l’Agence Chine nouvelle, citant un responsable de la province du Hubei.
 
Les entreprises basées à Wuhan qui occupent une place importante dans la chaîne industrielle nationale et mondiale, ainsi que celles qui sont étroitement liées à la vie du peuple, sont autorisées à continuer leurs activités ou à reprendre le travail, a indiqué Cao Guangjing, vice-gouverneur du Hubei, dont Wuhan est la capitale, lors d’une conférence de presse.
 
Il a souligné le statut de la province en tant que principal constructeur de véhicules et producteur important d’engrais phosphaté du pays. Les entreprises qui y sont implantées, sont très importantes pour les chaînes industrielles, et un retard supplémentaire dans la reprise des activités pourrait avoir un impact majeur, a-t-il déclaré.
 
Chine Nouvelle rappelle que Wuhan est la principale base chinoise de production automobile. Elle dispose de joint-ventures locales produisant des Buick, des Chevrolet, des Renault, des Peugeot et des Honda, et accueille un certain nombre de fabricants de pièces automobiles.
 
D’autres entreprises, en dehors de celles figurant sur une "liste négative", peuvent reprendre leurs activités au plus tôt le 25 mars à Wuhan, a précisé M. Cao.
 
Les entreprises inscrites sur la "liste négative", dont les cinémas, les librairies, les bars, les gymnases et les restaurants, ne peuvent pas reprendre leurs activités avant la fin de l’épidémie, a indiqué le responsable, évoquant un risque plus élevé d’infection sur ces sites.
 
La province industrielle centrale du Hubei n’a signalé mardi qu’un nouveau cas confirmé de la maladie du nouveau coronavirus (COVID-19) à Wuhan, où aucun nouveau cas suspect n’a été enregistré, selon l’agence.