Fesnac : Assy Dieng Ba juge
APS
SENEGAL – CULTURE

Fesnac : Assy Dieng Ba juge "satisfaisantes" les prestations théâtrales

+++De l’envoyée spéciale de l’APS : Fatou Kiné Sène+++

Louga, 23 déc (APS) – La présidente du jury de la compétition théâtrale de la 10e édition du Festival national des arts et cultures (FESNAC), Assy Dieng Ba a jugé, samedi à Louga, dans l’ensemble "satisfaisantes" les prestations théâtrales.


Assy Dieng BA qui s’entretenait avec l’APS a fait remarquer que "les thèmes présentés étaient intéressants" dans l’ensemble, car répondant au thème général du Fesnac à savoir : "Culture et émergence des territoires". 

"On a fait le tour du Sénégal avec les prestations. C’est assez intéressant et dans l’ensemble les acteurs s’améliorent d’année en année", a indiqué la comédienne et ex.pensionnaire du Théâtre national Daniel Sorano. 

Selon Assy Dieng Ba, "parmi les critères définis, il y avait le respect du thème, les messages orientés vers les jeunes pour les amener à rester au terroir et développer des activités pouvant créer de la richesse".

Toutes les 14 régions sont déjà passées sur les planches du Centre culturel régional Mademba Diop de Louga, mais la prestation de la troupe "Dialaba" de Kolda axée sur : "l’émergence de mon territoire" a été remarquable. 

Et sur quatre tableaux, les comédiens ont sensibilisé les jeunes sur les dangers de l’émigration clandestine et d’autres sujets. 

"A partir du thème, nous avons choisi de parler de l’émigration clandestine, il fallait dissuader les gens de partir, même si c’est un rêve, ils peuvent se développer ici", a expliqué le metteur en scène Abdoulaye Kandé. 

Qui ajoute que "nous avons aussi parlé de la valeur à donner à la culture. Parce que dans les municipalités, en votant le budget, les élus ne prennent qu’une portion pour la culture, les acteurs culturels ne sont pas respectés, alors que la culture est la base du développement". 

La troupe de la région de Kaffrine, une sélection composée d’élèves de cette localité a présenté la pièce "Viens voir", une manière d’inviter à voir toutes les richesses du patrimoine matériel et immatériel du Sénégal. 

Pour le metteur en scène, Samba MBallo, "c’est pour faire comprendre aux Sénégalais le fond culturel dont notre pays dispose". 

"La stabilité de ce pays est quelque chose que l’on a en nous et qui nous permet d’être un pays attractif. On a plus tendance à mettre en valeur les monuments historiques, nous voulions faire ressortir ce qui est plus fort en l’occurrence les valeurs que l’on partage entre religions, ethnies qui sont garants de la stabilité du pays", a expliqué M. Mballo. 

Les résultats de la compétition seront connus ce soir après une délibération du jury composé entre autres des comédiens Ndèye Fatou Cissé et Ibrahima Mbaye du théâtre Sorano. 

Les compétitions de musique se poursuivent ce samedi en début d’après-midi. La soirée de clôture est aussi prévue ce samedi. 
 

FKS/PON