Fermeture du campus social : des étudiants traînent encore les pieds
APS
SENEGAL-UNIVERSITE

Fermeture du campus social : des étudiants traînent encore les pieds

Dakar, 1er sept (APS) - Malgré l’annonce par le Centre des œuvres universitaires de Dakar (COUD) de la fermeture du campus social de l’Université Cheikh Anta Diop (UCAD), à compte de mercredi à 18h, quelques étudiants demeuraient encore dans certains pavillons, jeudi après-midi. 
 
 
Il en est ainsi des pavillons A, K, L, M, R et O, a constaté un reporter de l’APS. Mais selon les renseignements recueillis sur place, les restaurants ainsi que le service médical auraient déjà fermé leurs portes.
 
Malgré cela, des étudiants continuent encore d’occuper certains bâtiments, même s’ils reconnaissent qu’ils seront bientôt délogés.
 
‘’Pour dire vrai, je sais que le COUD ne va plus tarder à nous déloger, car le service médical et les restaurants sont fermés depuis hier, mais je dois faire une visite médicale au camp Abdou Diassé, pour faire le concours de la police. C’est pourquoi je préfère y rester que de rentrer tout en sachant que je reviendrai en moins de 48 heures’’, déclare Babacar Sarr, étudiant en première année à la Faculté des Lettres et Sciences humaines (FLSH).
 
Selon lui, les autorités du COUD ont peut-être compris que certains étudiants avaient des problèmes de logement. C’est probablement pour cette raison qu’elles n’ont pas encore fait usage de la force pour déloger les étudiants qui ne sont pas encore sortis, tente-t-il de justifier. ‘’Et, je pense que c’est vraiment un acte à saluer’’, a-t-il ajouté.
 
Mais Madeleine Ndiaye a une autre explication de la situation. ‘’Les étudiants restent au campus parce qu’ils savaient que le COUD ne peut en un jour déloger tous les étudiants et cela s’explique par le nombre pléthorique d’étudiants qui logent au campus’’, avance-t-elle. 
 
Etudiante en licence a la Faculté des sciences technique, elle estime que ‘’ les autorités du COUD devaient prendre en considération le cas de certains étudiants’’ de cette faculté, ‘’dont les examens ont été repoussés’’. ‘’C’est pourquoi je pense qu’elles ont bien fait de laisser aux étudiants le temps de se préparer pour quitter le campus‘’, a-t-elle ajouté.
 
Dans tous les cas, la volonté du Centre des œuvres universitaires de Dakar (COUD) de fermer le campus social mercredi à 18 heures ne faisait ne l’objet d’aucun. 
 
Khalifa Babacar Ndiagne, son chef du service social et de la vie estudiantine, assurait à l’APS : ‘’Nous avons pris toutes les mesures nécessaires pour qu’à 18 heures, la fermeture du campus social soit effective, car nous avons discuté avec les délégués des étudiants et ils ont compris les motivations de notre décision.’’

DS/ASG