Fatick : le péril plastique,
APS
SENEGAL-ENVIRONNEMENT-JOURNEE

Fatick : le péril plastique, "un problème de santé publique" (agent)

Fayil (Fatick), 5 juin (APS) - Le péril plastique est devenu un problème de santé de publique dans la région de Fatick à cause de l’absence d’un dispositif de collecte opérationnel, a soutenu mardi, le chef de division régionale de l’environnement et des établissements classés (DREEC), Charles Pierre Sarr.
 
"Cette absence de dispositif de collecte pousse souvent les populations à incinérer dans leurs demeures les déchets plastiques générant ainsi des produits extrêmement dangereux et cancérigènes pour l’homme", a expliqué M. Sarr.
Il s’entretenait avec la presse lors de la célébration à Fayil (Fatick) de la 46 éme édition de la Journée mondiale de l’environnement dans la région.
 
La cérémonie a été présidée par l’adjoint au gouverneur de Fatick en charge du développement, Cheikh Ahmadou Ndoye, en présence de plusieurs chefs de services régionaux.
 
"Ceci, a-t-il estimé, pose un problème de santé publique pour les populations". Selon lui, "la mise en place d’un tel dispositif de collecte par les structures compétentes pourrait aider les populations à sortir de leurs maisons leurs déchets plastiques".
 
"Malheureusement, a-t-il déploré, la situation du péril plastique et la gestion des déchets plastiques est dans une situation assez préoccupante au niveau de plusieurs villes de la région de Fatick".
 
"Les conséquences de cette prolifération sont de plusieurs facettes. Elles sont visuelles, esthétiques. Dans tous les coins de rues, on voit des sachets plastiques, le bétail est victime de ces sachets, et le tourisme est aussi touché par le déficit d’attractivité des villes", a-t-il déploré.
 
Par ailleurs, a-t-il poursuivi, les déchets plastiques bouchent les canalisations des eaux usées et pluviales, ce qui entraine donc des "conséquences néfastes".


AB/OID/ASB