Fatick : la préservation de l’environnement au centre de la clôture des vacances citoyennes
APS
SENEGAL-ENVIRONNEMENT

Fatick : la préservation de l’environnement au centre de la clôture des vacances citoyennes

Ndiob, 9 sept (APS) – L’édition 2019 des vacances citoyennes a été clôturée dimanche sous une forte mobilisation des jeunes et des femmes et au rythme de sketchs et de messages insistant sur l’importance de la préservation de l’environnement.
 
Des jeunes originaires des trois départements de la région de Fatick et prenant part à un camp inter-mouvement, ont gratifié le public d’un sketch mettant l’accent sur l’importance de la protection et la préservation de l’environnement. 
 
‘’Ce camp, organisé en partenariat avec la commune de Ndiob, a permis aux jeunes des trois départements de Gossas, Fatick et Foundiougne de s’engager dans des actions de reboisement et d’autres activités d’utilité publique’’, a souligné la ministre de la Jeunesse, Néné Fatoumata Tall, lors de la cérémonie officielle de clôture. 
 
‘’Des milliers de plants d’espèces diverses sont reboisés à travers les artères mais surtout aux abords des édifices publics de la commune de Ndiob’’, a-t-elle ajouté, en présence du gouverneur de la région de Fatick, Seynabou Guèye. 
 
Néné Fatoumata Tall a rendu hommage aux organisateurs du camp de reboisement 2019 à Ndiob, qui, selon elle, ont permis aux jeunes d’acquérir des connaissances dans la préservation et la protection de l’environnement.
 
D’après elle, le thème de l’édition 2019, ‘’Citoyenneté active du jeune au service de sa communauté’’, ‘’cherche à amener les jeunes à prendre conscience de la richesse de notre environnement mais ensuite à s’engager dans la voie de sa préservation et de l’amélioration de son cadre de vie’’.
 
Il s’agit aussi de les ‘’amener [...] à prendre conscience de l’immensité de notre patrimoine commun, de la profondeur de nos valeurs traditionnelles’’. 
 
La coordinatrice de la caravane de l’Association ‘’vacances vertes’’, Khady Camara, relève que ‘’notre environnement est aujourd’hui plus que menacé par les changements climatiques, l’érosion côtière, qui ont des conséquences sur la vie’’.
 
‘’Ici à Ndiob, la caravane des vacances vertes va sillonner l’ensemble de ses artères mais aussi des autres communes de la région de Fatick, pour mener des activités de nettoiement, de reboisement et de sensibilisation dans les quartiers’’, a-t-elle déclaré.
 
‘’Nous voulons des vacances vertes pour des plages propres, des quartiers propres et des marchés propres, et j’appelle les élus à s’approprier ce concept’’, a exhorté Mme Camara. 

AB/ASG