Exploitation pétrogazière : la tutelle milite pour la mise à niveau des entreprises locales
APS
SENEGAL-ENERGIE-FORMATION

Exploitation pétrogazière : la tutelle milite pour la mise à niveau des entreprises locales

Fatick, 21 mai (APS) - Le ministère du Pétrole et des Energies compte organiser des formations de mise à niveau à l’intention des entreprises locales en vue de les aider à tirer profit des retombées liées à l’exploitation du gaz et du pétrole, a-t-on appris de son secrétaire général, Adama Diallo. 

"Nous avons prévu de rencontrer les chambres de métiers et les chambres de commerce pour organiser des rencontres de mise à niveau des entreprises locales, pour les aider à tirer profit des retombées de l’exploitation du pétrole et du gaz, à mieux faire face à la concurrence internationale", a-t-il dit, sans précision de date.
 
Il s’entretenait avec des journalistes, jeudi à Fatick (ouest), en marge d’un CRD de sensibilisation des communautés de la région sur les projets gaziers et pétroliers du Sénégal.
 
Le secrétaire général du ministère du Pétrole et des Energies a souligné la nécessité d’identifier "tous les acteurs dans le cadre de rencontres spécifiques pour renforcer les capacités, montrer les opportunités à saisir de l’exploitation du pétrole dans le cadre de la loi sur le contenu local".
 
L’Etat compte de même appuyer les entreprises locales à travers le Fonds d’appui pour le développement du contenu local, a indiqué Adama Diallo.
 
Pour ce qui est de la main d’œuvre sénégalaise, le ministère du Pétrole et des Energies travaille à "renforcer les profils ou travailleurs de métiers existants à se spécialiser", selon son secrétaire général.
 
"Nous allons encourager les travailleurs jeunes à se spécialiser’’ dans "plus de 150 métiers liés au gaz et au pétrole", a promis Adama Diallo.
 
Il a rappelé que le contenu local relève d’une obligation légale et réglementaire visant à contraindre les grandes compagnies pétrolières à travailler avec la main d’œuvre et des entreprises locales.
 
"Cela traduit une volonté de l’Etat de faire bénéficier aux Sénégalais les retombées directes et indirectEs de l’exploitation du pétrole et du gaz", a expliqué M. Diallo, par ailleurs président du conseil départemental de Gossas.
 
Le Sénégal vise 50% de contenu local dans l’exploitation pétrolière à l’horizon 2030, indique un document officiel du ministère du Pétrole et des Energies.
 
Le gouverneur de Fatick, Seynabou Guèye, s’est réjouie de la tenue de cette rencontre qui, dit-elle, a "révélé les attentes énormes" des populations de la région concernant l’exploitation de la plateforme pétrolière et gazière de Sangomar, située dans la région.
 
"Cette rencontre a permis de comprendre la forte vision de l’Etat sur ce projet mais aussi de comprendre que les populations locales sont au centre de ce dispositif d’exploitation future des projets gaziers et pétroliers du Sénégal", a-t-elle ajouté.
 
Des acteurs de la société civile, élus locaux et des représentants de services décentralisés ont pris part à cette rencontre de partage sur les projets gaziers et pétroliers du Sénégal.


AB/BK/ASG