ACTUALITES
    Entreprenariat : Lancement du projet renforcement de capacités de la CEPEM de la Ville de Dakar
    APS
    SENEGAL-QUEBEC-COLLECTIVITES-DEVELOPPEMENT

    Entreprenariat : Lancement du projet renforcement de capacités de la CEPEM de la Ville de Dakar

    Dakar, 29 mai (APS) – Le Projet de renforcement de capacités de la Couveuse d’entreprise pour la promotion de l’emploi par la micro-entreprise de la Ville de Dakar (CEPEM) a été lancé par ses différentes parties prenantes, a appris l’APS.
     
    Le projet a été officiellement lancé par la Ville de Dakar, la Ville de Montréal, l’Association internationale des maires francophones (AIMF), et l’École des Entrepreneurs du Québec (EEQ) lors d’un webinaire qui a réuni de nombreux participants de l’espace francophone, indique-t-on dans un communiqué. 
     
    La même source rappelle que ce lancement du projet de renforcement de capacités de la CEPEM "fait suite à la signature récente d’une convention de partenariat entre la Ville de Dakar et l’Ecole des entrepreneurs du Québec", dans le cadre de la convention de partenariat entre Dakar et Montréal depuis 2015. 
     
    Ce partenariat comprend trois volets : la formation du personnel de la couveuse, la formation des entrepreneurs, et un volet financier, souligne le communiqué. 
     
    Le texte ajoute que "l’initiative qui bénéficie du soutien financier de l’AIMF permettra à terme, de promouvoir l’entreprenariat auprès de milliers de jeunes et plus particulièrement auprès des femmes qui veulent démarrer une activité économique en créant leurs emplois par la création d’une entreprise". 
     
    Selon le Directeur de l’EEQ Michel Fortin, cité dans le document, une étude canadienne récente a révélé que "quand le pourcentage des compétences en gestion augmente d’un point (1) les probabilités de hauts rendements grimpent de 3%" 
     
    Il a estimé que "les entrepreneurs devraient considérer le développement de leurs compétences comme un investissement dans le succès de leurs entreprises".
     
    Le communiqué souligne que l’initiative permettra à la CEPEM "de bénéficier de la longue et riche expérience d’accompagnement d’entrepreneurs de l’EEQ, et d’une expertise reconnue en la matière et transférée dans plus de 18 pays". 
     
    Pour sa part, la maire de la Ville de Dakar, Soham El Wardini a salué "l’importance" de cette initiative, en relevant "l’existence d’une forte demande d’accompagnement de jeunes entrepreneurs et la nécessité d’assurer le passage à l’échelle de la CEPEM". 
     
    Elle est revenue sur "le succès" de la première promotion de la couveuse d’entreprise et l’augmentation du nombre de candidats, ajoutant que la deuxième cohorte de 50 entrepreneurs qui vont être formés en ligne après une première cohorte de 40 jeunes a été lancée récemment.
     
    Pour Pierre Baillet Secrétaire permanent de l’AIMF, "ce lancement est une initiative emblématique de la coopération francophone" visant à "accompagner la dynamique entrepreneuriale des populations". Elle marque "l’engagement de la ville de Dakar dans l’accompagnement de l’entreprenariat", a-t-il dit.
     
    De son côté, le Directeur du bureau des relations internationales de la Ville de Montréal, Henri Paul Normandin venu représenter la Maire de la ville de Montréal, a salué l’initiative comme "un très bel exemple de ce que nous souhaitons faire dans l’axe Dakar-AIMF-Montréal et au sein de la grande famille francophone". 
     
    Pour sa part, la Directrice exécutive de la CEPEM, Aminata Diop Samb a insisté sur "la nécessité de pérennisation de cet instrument de génération de véritables entrepreneurs et de création d’emplois".

    OID/ASB