Le BEA finalise le projet de rapport final sur la disparition de l’avion de Sénégal air
APS
SENEGAL-AVIATION-DISPARITION

Le BEA finalise le projet de rapport final sur la disparition de l’avion de Sénégal air

Dakar, 5 sept (APS) – Le Bureau d’enquête et d’analyse pour la sécurité de l’aviation civile (BEA) du Sénégal est en train de finaliser le projet de rapport final sur la disparition, il y a un an, de l’avion médicalisé de Sénégal air, a appris l’APS.




Dans une première déclaration intérimaire publique, le BEA Sénégal assure qu’il ‘’est actuellement en train de finaliser le projet de rapport final qui doit être envoyé aux entités citées dans le Règlement aéronautique du Sénégal N°13 (RAS 13) pour observations dans un délai de 60 jours’’.


La même source indique qu’à l’issue de ce délai, ‘’le BEA Sénégal sera en mesure de publier le rapport final dans les tout prochains mois’’.


Cette déclaration intérimaire publique est publiée conformément à l’Article 18 du décret 2015-20 fixant les règles de fonctionnement et d’organisation du BEA en cas de non publication du rapport final 12 mois après l’occurrence.


L’avion médicalisé HS 125-700 A immatriculé 6V-AIM et exploité par Sénégal Air effectuait un vol d’évacuation sanitaire Ouagadougou (Burkina Faso) - Dakar, lorsqu’il a disparu le 5 septembre 2015 à 111 KM au large de Dakar. 


Il avait à son bord deux Algériens et un Congolais, qui constituaient son équipage, en plus d’une patiente française, d’un médecin et de deux infirmiers de nationalité sénégalaise. 

L’appareil a eu un abordage avec un appareil de la compagnie équato-guinéenne CEIBA qui assurait la liaison Dakar-Cotonou (Bénin). Il n’a pas été retrouvé et les recherches sont officiellement arrêtées, ce qui signifie que l’avion est porté disparu.


Dans sa déclaration, le BEA indique que les investigations sont presque terminées. ‘’Elles nous permis de faire le bilan de l’exploitation des équipements prélevés sur le Boeing 737-800 de la compagnie aérienne équato-guinéenne CEIBA et d’analyser les dossiers de vol, de maintenance et de suivi des deux avions à notre disposition’’, a dit Amadou Lamine Traoré, le directeur du BEA.



Selon M. Traoré, ‘’l’application adéquate des procédures de délivrance des documents des avions et des équipages a aussi été vérifiée, entre autres’’.


Le Bureau d’enquête et d’analyse pour la sécurité de l’aviation civile (BEA) du Sénégal est l’organe permanent chargé de mener les enquêtes techniques sur les accidents et incidents graves d’aviation.


Ses enquêtes ont pour objectif l’amélioration de la sécurité aérienne et ne visent nullement la détermination des fautes ou responsabilités.

OID/ASG