Kaffrine : 55 villages seront impactés par le projet
APS
SENEGAL-ENERGIE

Kaffrine : 55 villages seront impactés par le projet "Energie ligne interconnexion’’


Kaffrine, 5 déc (APS) – Le projet "Energie ligne interconnexion", mis en œuvre par l’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Gambie (OMVG), va impacter 55 villages de la région de Kaffrine (centre), a annoncé, mardi, le chef de la mission d’accompagnement pour la libération des emprises dudit projet, Mamadou Mansour Diagne. 

"Le projet +Energie ligne interconnexion+ va impacter 55 villages de la région de Kaffrine. Et ces villages se situent dans les communes de Mbirekelane, Sagna, Maka Yop et Gniby", a-t-il précisé.

Sur le tronçon Kaolack-Kédougou, ce sont au total 155 villages qui seront impactés par ce projet, a précisé Mamadou Mansour Diagne, qui était dans le Ndoucoumane pour sensibiliser les populations qui seront concernées.

Il s’agit de faire en sorte ’’qu’elles accueillent de manière adéquate les enquêteurs qui vont arriver dans quelques jours pour collecter des données utiles au bon accompagnement de leur indemnisation’’.


Il a expliqué que le projet Energie ligne interconnexion est mis en œuvre par l’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Gambie (OMVG) et piloté par Enda Ecopop.


"Le projet consiste à installer une ligne d’interconnexion entre le Sénégal, la Gambie, la Guinée Conakry et la Guinée Bissaeau, sur un linéaire qui fait environ 1700 kilomètres", a souligné M. Diagne , rappelant que cette ligne aura une longueur de 700 km sur le territoire sénégalais.


Il a déclaré que la mise en œuvre de la ligne d’interconnexion nécessitera un recensement exhaustif dans cette partie du pays, pour évaluer la perte des biens des populations concernées afin de les indemniser.


"Pour établir de manière exhaustive les pertes réelles des populations qui sont concernées, nous avons jugé nécessaire de faire un recensement parcellaire qui va permettre de déterminer les niveaux d’indemnisation à la suite du plan d’action qui va être élaboré", a expliqué M. Diagne, par ailleurs délégué d’Enda Ecopop.


Selon lui, pour faire ces recensements parcellaires, il a été retenu qu’Enda Ecopop fasse d’abord une campagne d’information et de sensibilisation auprès des populations de la zone concernée pour annoncer la venue des enquêteurs de sorte que celles-ci puissent prendre les dispositions nécessaires en termes d’information à communiquer.


Les régions de Kaolack, Kaffrine, Tambacounda, Kédougou et Kolda sont concernées par cette sensibilisation, a précisé M. Diagne, estimant que le projet Energie ligne interconnexion a un intérêt réel pour les quatre pays concernés.


"En réalisant ce projet, l’OMVG cherche à accroître l’accès à l’électricité pour toutes les populations de manière directe ou indirecte. C’est de l’énergie hydro-électrique qui sort du fleuve Gambie et qui permet de renforcer les capacités énergétiques de ces quatre pays composant l’organisation OMVG", a-t-il dit.

MNF/ASG/PON