Divers sujets au menu des quotidiens
APS
SENEGAL-PRESSE-REVUE

Divers sujets au menu des quotidiens

Dakar, 7 fev (APS) – Les quotidiens reçus mardi l’APS évoquent entre autres sujets la réaction de Macky Sall à l’échec de la candidature d’Abdoulaye Bathily à la présidence de la Commission de l’Union africaine (UA) et les embouteillages à Dakar.
 
Le Sénégal ne garde "aucun sentiment amer" envers les pays de la CEDEAO après l’élection du Tchadien Moussa Faki Mahamat à la présidence de la Commission de l’Union africaine (UA), a soutenu lundi le chef de l’Etat, Macky Sall, à la fin de la cérémonie solennelle de levée des couleurs nationales.
 
"Je voudrais dire que le Sénégal ne garde absolument aucun sentiment amer à l’égard des pays frères et voisins de la CEDEAO [...]", a-t-il déclaré, disant comprendre que des pays aient choisi de voter pour d’autres qui ont perdu jusqu’à 100 soldats dans les rangs des contingents que ces derniers avaient envoyés pour épauler leurs propres armées. 
 
Le ministre tchadien des affaires étrangères a été élu nouveau président de la Commission de l’Union africaine (UA) lors du dernier sommet des chefs d’Etat et de gouvernement. Abdoulaye Bathily, candidat de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), a été éliminé au troisième tour de scrutin.
 
Sur la non élection du Pr Abdoulaye Bathily à la présidence de la Commission de l’Union africaine (UA), Le Soleil reprend à sa Une, les propos du chef de l’Etat qui déclare : ‘’Le Sénégal ne garde aucun sentiment amer à l’égard de ses voisins’’.
 
Pour Le Quotidien, ‘’Macky avale la pilule’’ et note que l’échec de cette candidature ‘’est loin de rendre amer le chef de l’Etat sénégalais’’. Et selon Sud Quotdien, ‘’Macky Sall dédouane les voisins du Sénégal’’.
 
Enquête va en profondeur dans la gestion et le bilan de la Société d’aménagement et de promotion des côtes et zones touristiques (SAPCO) du Sénégal et parle de ‘’gouffre à milliards’’. 
 
‘’En 4 ans, la SAPCO a reçu des subventions cumulées de 16 milliards, sans faire de résultat. Ce qui n’empêche pas l’Etat à continuer de soutenir financièrement la structure (…). D’ailleurs, dans la Loi de finances rectificatives (LFR), figure 1 milliard pour les travaux d’embellissement de la route d’accès de Saly Portudal’’, écrit le journal.
 
Vox Populi plonge dans les embouteillages monstres notés sur les routes de la capitale sénégalaise et titre : ‘’Dakar croule sous le poids des voitures’’.
 
‘’Route des Maristes, Khar Yallah, Keur Gorgui, Rue Aimé Césaire angle Avenue Cheikh Anta Diiop. Tels sont, entre autres, les points noirs décelés par le Conseil exécutifs du transport urbain de Dakar (CETUD). En effet, malgré l’expérimentation d’un nouveau plan de circulation dans la capitale, Dakar s’étouffe, les bouchons ont atteint leur pic sous le poids d’un parc de 430 000 véhicules’’, note Vox Populi.
 
Dans un entretien avec L’Observateur, le leader du parti PASTEF, l’inspecteur des impôts Ousmane Sonko, déclare que ‘’c’est par l’intimidation que le régime essaie de cacher ses magouilles’’ et qu’avec Macky Sall, ‘’il y a plus de scandales en 4 ans qu’avec Wade en 12 ans’’. D’où ce titre de L’Obs : ‘’Sonko charge’’.
 
L’As fait une plongée dans l’univers des laveurs de corps, médecins légistes, policiers, procureurs et fossoyeurs en titrant : ‘’Horreur au travail’’.
 
Dans le journal, un médecin-légiste confie : ‘’La première fois qu’on va faire une autopsie, on ne dort pas la veille’’. Un fossoyeur depuis 1993 déclare : ‘’Au début, j’avais même peur de regarder en direction des tombes’’. Quant au procureur, il confie : ‘’Lors du naufrage du Joola, j’ai été obligé de regarder plus de 300 cadavres qui étaient dans un conteneur’’.

OID/ASG