Le calendrier électoral sera respecté, réaffirme Mankeur Ndiaye
APS
SENEGAL-POLITIQUE-ASSURANCES

Le calendrier électoral sera respecté, réaffirme Mankeur Ndiaye

Dakar, 19 oct (APS) - Le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, Mankeur Ndiaye, a réaffirmé que le calendrier électoral sera respecté au Sénégal, mercredi, à Dakar, devant une délégation de l’Union européenne.
 
"Le calendrier électoral sera respecté’’, avec la tenue de la présidentielle en 2019, deux ans après les législatives, prévues en 2017, a-t-il déclaré à des journalistes, au sortir d’une "réunion de dialogue politique’’ avec une délégation de l’Union européenne.
 
Etaient présents à cette réunion, le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Abdoulaye Daouda Diallo, de même que ses collègues Birima Mangara (Budget), Sidiki Kaba (Justice) et Thierno Alassane Sall (Energie et Développement des énergies renouvelables).
 
Selon le patron de la diplomatie sénégalaise, "cette réunion est un exercice traditionnel qui entre dans le cadre du dialogue politique prévue dans l’article 8 de l’accord de Cotonou qui lie l’Union européenne et le Sénégal".
 
"Nous avons échangé sur les questions de politique intérieure notamment le processus électoral, la situation carcérale, les droits humains. Nous avons également abordé la question liée au pétrole et au gaz et tout ce qui est lié à la transparence dans ce secteur", a-t-il rapporté.
 
La situation économique et financière du Sénégal "n’a pas été en reste’’ lors de cette rencontre qui a notamment porté sur le budget national sénégalais, a signalé Mankeur Ndiaye, selon qui les discussions ont également porté sur le forum sur la paix et la sécurité, prévu à Dakar du 4 au 5 décembre 2016.
 
"C’est un dialogue que nous avons régulièrement avec le Sénégal, notamment sur les intérêts communs. C’est un dialogue qui nous permet de nous exprimer ouvertement et franchement, d’échanger nos positions et de nous comprendre quand il ya des accords", a souligné l’ambassadeur Joaquim Gonzalez Ducay ambassadeur, chef de la Délégation de l’UE au Sénégal.
 
"Pour nous, le Sénégal n’est pas un partenaire, c’est un allié avec lequel on a beaucoup de coïncidences pour la plupart des cas et lorsqu’on a des divergences, ce dialogue nous permet d’éliminer les divergences", a-t-il fait valoir. 
 
"C’est un dialogue auquel nous tenons et également un dialogue qui prolonge le dialogue politique permanent" entre les deux parties, a ajouté le diplomate européen.
 
SKS/BK