Deux nouvelles cellules à la MAC de Thiès, un fauteuil détentaire réceptionné à Rebeuss
APS
SENEGAL -JUSTICE

Deux nouvelles cellules à la MAC de Thiès, un fauteuil détentaire réceptionné à Rebeuss

Dakar, 28 nov (APS) – Le garde des Sceaux, ministre de la Justice, le professeur Ismaïla Madior Fall, a procédé mardi à l’inauguration de deux cellules de prison d’une capacité d’accueil de 75 détenus à Thiès, avant de procéder à la réception d’un fauteuil dentaire à la Maison d’arrêt et de correction de Rebeuss, à Dakar.

Le nouveau ministre de la Justice vise par ces deux initiatives à "humaniser" davantage la vie carcérale.
 
Les nouvelles cellules de la Maison d’arrêt et de correction de Thiès, première étape de cette cérémonie d’inauguration, compte plusieurs toilettes internes réservées aux femmes. Elles sont également dotées d’une cuisine et d’espaces réservés aux détenues vivant avec des nourrissons
 
D’une capacité d’accueil de 75 personnes chacune, ces deux cellules sont destinées aux détenus vulnérables et disciplinés
 
Ces chambres disposant notamment de lits métalliques superposés "permettront de désengorger les autres cellules afin d’assurer aux détenus des conditions de détention meilleures", a expliqué le régisseur de la MAC de Thiès, le commandant Boubacar Diatta.
 
Il précise que les nouvelles chambres avaient été réalisées grâce aux économies réalisées par l’inspection régionale de Thiès.
 
"Ce relèvement de niveau de vie des pensionnaires a d’ailleurs eu pour conséquence positive de réduire quasiment à néant le taux de mortalité et de mettre fin aux mouvements d’humeur liés au non-respect de leur droit à une alimentation saine et équilibrée", a relevé commandant Diatta, selon lequel une chambre froide est désormais disponible à la MAC de Thiès.
 
Dans le même esprit, des femmes détenues sont formés en teinture, et tricotage, les hommes étant initiés au jardinage et à la couture, pour préparer leur insertion sociale.
 
La prison de Thiès compte à ce jour 1066 détenus répartis entre quatre quartiers. Quelque 344 personnes déjà condamnées y séjournent, contre 706 prévenus.
 
Après l’étape Thiès, le ministre de la Justice et sa délégation ont fait cap sur la Maison d’arrêt et de correction de Rebeuss, à Dakar, pour la réception d’un fauteuil dentaire à l’infirmerie de cette prison.
 
Le garde des Sceaux s’’est félicité, sur place, des efforts fournis par les établissements pénitentiaires pour rendre améliorer les conditions de détention.
 
"Nous avons vu les efforts fournis par l’administration des MAC de Thiès et Rebeuss pour humaniser la vie en prison. Le président de la République est dans cette dynamique de rendre humaine la vie carcérale de nos compatriotes détenus", a-t-il commenté au terme de sa visite de ces deux prisons.
 
Si l’on en croit le professeur Ismaïla Madior Fall, la nouvelle ambition de l’Etat est de "changer le visage des établissements pénitenciers et faire en sorte que les conditions soient plus humaines". "Il faut souligner que ces ambitions sont en train d’être matérialisés dans certaines MAC du pays", a-t-il dit
 
SDI/BK