Des maires appellent les politiques à la retenue envers leurs concitoyens
APS
SENEGAL-POLITIQUE

Des maires appellent les politiques à la retenue envers leurs concitoyens

Dakar, 26 sept (APS) – L’Association des maires du Sénégal (AMS) a appelé, lundi, à Dakar, les acteurs politiques à plus de ‘’ retenue’’ envers leurs concitoyens" et à s’atteler à incarner les vertus cardinales, comme l’honnêteté et la dignité.
 
‘’Nous voudrions appeler les Sénégalais, et plus particulièrement les acteurs politiques, à plus de retenue envers leurs concitoyens et à s’atteler à incarner des vertus cardinales, comme la dignité, le sens de la responsabilité et arrêter les déclarations diffamatoires pour se mettre au travail’’, a déclaré le secrétaire général de l’AMS, Mbane Dione.
 
M. Dione et plusieurs maires du pays faisaient face à la presse suite aux attaques dont leur président Aliou Sall fait objet, dans l’affaire Petro-Tim et Timis corporation. 
 
L’Etat sénégalais est accusé par certains hommes politiques d’avoir favorisé une évasion fiscale en raison des liens que le frère du chef de l’Etat aurait avec ces sociétés.
 
 
La société PETROTIM Sénégal, propriété exclusive de PETROTIM Limited, avait conclu un contrat de recherche et de partage de production d’hydrocarbures et accords d’association avec l’Etat pour les puits Saint-Louis Offshore Profond et Cayar Offshore Profond. 
 
Mais le 03 juillet 2014, PETROTIM Limited cédait à TIMIS Corporation, la totalité de ses parts (détenus sur PETROTIM Limited). 
 
C’est l’ex-président sénégalais, Abdoulaye Wade, qui, le premier, avait lancé la charge, en déclarant fin 2014 que ‘’Petro-Tim Limited a donné mandat à Aliou Sall pour créer une [filiale de] Pétro-Tim au Sénégal’’. La société-mère a donné tous les pouvoirs [à M. Sall Junior] pour le représenter’’ au Sénégal, avait-il dit.
 
Face à la montée de la polémique, le ministre de l’Economie et le Premier ministre ont vivement démenti les allégations sur l’évasion fiscale et a assuré du respect de la loi de bout en bout. 
 
Ces accusations avaient été catégoriquement démenties par Aliou Sall, ainsi que celles qui les ont suivies et venant notamment de l’ancien Premier ministre Abdoul Mbaye et de l’inspecteur des impôts et domaines, Ousmane Sonko.
 
‘’Le président de l’AMS fait l’objet d’une campagne médiatique basée sur des informations non contrôlées frisant la malveillance. Si tant est qu’il est frère du président de la République, il ne doit pas être stigmatisé dans ses activités du fait de ce statut’’, a estimé Mbane Dione.
 
Selon le Maire de la commune de Ngoudiane (Thiès), Aliou Sall bénéficie de la confiance de tous ses collègues pour les résultats prometteurs déjà obtenus.
 
 ‘’Il est loisible à tout citoyen sénégalais de s’investir dans des affaires pour gagner dignement sa vie dans le respect des lois et règlements de notre pays en honnêteté’’, a souligné M. Dione.
 
A cet effet, il invite les politiques à arrêter ‘’ ces comportements indignes qui nuisent dangereusement à notre démocratie.’’

SDI/ASG