Des jeunes de Pikine et Tambacounda sensibilisent sur le genre
APS
SÉNÉGAL-SOCIÉTÉ

Des jeunes de Pikine et Tambacounda sensibilisent sur le genre

Tambacounda, 25 juin (APS) - Des jeunes de Pikine (Dakar) et de Tambacounda veulent, à travers le projet "Regards croisés", sensibiliser et armer leurs pairs sur les perceptions de la société, en vue de réduire les inégalités de genre.
 
En conclave à Tambacounda, ces jeunes hommes et femmes de Pikine et Tambacounda vont mener une série de rencontres interactives pour favoriser la dynamique d’échanges entre les couches vulnérables.
 
"Le projet Regards croisés vise donc à prendre en compte les perceptions et les positions des différents acteurs ciblés, à les analyser dans une même échelle de valeurs, à les restituer, mais surtout à travailler à une bonne maturation de l’identité des jeunes", a expliqué le responsable du groupe de recherche-action pour les initiatives éducatives et sociales de Enda jeunesse Pikine, Aldiouma Ndiongue.
 
Dans la perspective d’une bonne déclinaison du projet, les jeunes devront prendre des initiatives pour favoriser une dynamique d’échanges, surtout entre les couches les plus vulnérables de la société, particulièrement les jeunes des localités de Pikine et de Tambacounda, a-t-il ajouté. 
 
"Dans ces localités, les jeunes seront en mesure d’animer des rencontres entre les jeunes hommes et les jeunes femmes, afin de les sensibiliser pour réduire les cas de viols ou de violence physiques ou morales ", a dit M. Ndiongue.
 
A Tambacounda, entre 2011 et 2013, près de 129 femmes ont été victimes de viol, dont plus de 50 élèves dans les différents établissements scolaires, a révélé une étude réalisée par les jeunes de la commune.
 
La responsable d’équipe Enda jeunesse action Tambacounda, Adiaratou Bâ Diallo, a soutenu que le projet permet d’identifier les oppressions que les hommes peuvent faire subir aux femmes en fonction de leurs privilèges. 
 
"Nous travaillons à repérer comment les mécanismes et les vecteurs de la socialisation génèrent des vulnérabilités et des souffrances pour les hommes eux-mêmes", a- t- elle indiqué. 

SDI/OID/ASG