Des impenses bientôt payées aux impactés de l’USSEIN (ministre)
APS
SENEGAL-SOCIETE

Des impenses bientôt payées aux impactés de l’USSEIN (ministre)

Fatick, 1er juillet (APS) – Le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, Cheikh Oumar Hanne, a annoncé lundi à Fatick (centre) le paiement dans les plus brefs délais d’impenses aux impactés du projet de construction d’édifices de l’Université du Sine Saloum El Hadji Ibrahima Niass (USSEIN).

’’Nous allons payer dans les plus brefs délais les impenses ou indemnisations aux bénéficiaires. Dès cette semaine, le chèque sera déposé à la direction générale du Trésor public, et nous allons suivre le dossier avec les autorités administratives de Fatick pour libérer les impenses’’, a-t-il notamment déclaré en marge d’une cérémonie de lancement officiel des travaux d’un campus dédié à cette université dans les communes de Niakhar et de Diouroup.

Le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation réagissait à une interpellation faite par des habitants de ces deux localités regroupés au sein d’un collectif des impactés de l’USSEIN.

Ils se sont notamment fait remarquer en accueillant Cheikh Oumar Hanne avec des brassards rouges pour protester contre le lancement des travaux alors que leurs impenses restaient encore à être payées.

‘’Ce mouvement d’humeur est essentiellement expliquée par le non-respect par les autorités du protocole d’accord portant sur l’indemnisation des propriétaires des terres et des maisons impactées par le campus de Fatick’’, a ainsi expliqué Babacar Diouf, leur porte-parole. 

‘’Dans l’attente de l’exécution de ce protocole d’accord, grande a été notre surprise, en constatant le déploiement de machines sur nos terres sans aucune information sur les impenses, ni sur le démarrage des travaux pour permettre aux populations de se préparer en conséquence’’, a-t-il déploré.

‘’Nous voulons de la part des autorités étatiques, le respect de ce protocole d’accord portant sur l’indemnisation des populations propriétaires de terres et de maisons impactées, le recasement ailleurs des propriétaires de maisons, le recrutement et une formation qualifiante de la main d’œuvre locale avant le démarrage du chantier’’, a-t-il indiqué.

’’Après l’affectation des terres, le point essentiel autour de ce protocole d’accord reste le payement des impenses aux populations concernées’’, a pour sa part admis le ministre de l’Enseignement supérieur après avoir écouté attentivement le porte-parole des impactés.

’’D’ici au 15 juillet, l’argent sera disponible et à la fin de ce mois-ci toutes les populations impactées par ce projet auront perçu leurs indemnisations. C’est un engagement ferme de notre part’’, leur-a-t-il promis.

Il les a par ailleurs invités à accompagner ce ‘’projet important à fort impact pour l’Etat et bénéfique à toutes les populations de Fatick et du Sénégal’’.

Accompagné d’une délégation composée des autorités administratives et locales de la région, Cheikh Oumar Hanne a lancé officiellement les travaux de construction du Campus Fatick de l’USSEIN. Il sera érigé principalement dans les communes de Niakhar et Diouroup sur une assiette foncière de 400 hectares.


AB/AKS/OID