Des acteurs de développement de Tambacounda planchent sur la question de l’employabilité
APS
SÉNÉGAL-SOCIAL

Des acteurs de développement de Tambacounda planchent sur la question de l’employabilité

Tambacounda, 4 av (APS) - Le président de l’association "Anka Wouli", Mamadou Kassé, a invité les acteurs de développement et la jeunesse de Tambacounda à engager une réflexion sur l’employabilité en vue de profiter le plus possible de l’enveloppe financière dégagée par l’Etat pour la prise en charge de cette problématique.

"Nous devons engager la réflexion pour voir comment la région de Tambacounda doit exister dans cette masse financière qui a été dégagée par l’Etat pour l’emploi des jeunes", a-t-il dit dimanche à l’ouverture d’une journée de réflexion sur l’emploi et l’employabilité des jeunes à Tambacounda.
 
Cette journée a réuni des autorités locales, organismes de financement, des institutions de formation et des jeunes venus des différents départements de la région. 
 
Elle fait suite à un comité régional de développement (CRD) organisé sur le même sujet par le gouverneur de la région Oumar Mamadou Baldé. 
 
Selon Mamadou Kassé, par ailleurs directeur général de la Société Immobilière du Cap-Vert (SICAP), les conclusions de cette concertation sur l’emploi des jeunes vont être remises au gouverneur de la région afin que "les véritables problèmes" liés à l’employabilité des jeunes de la région soient listés sous forme de mémorandum.
 
Le président de la République, Macky Sall, a annoncé lors de son message à la nation marquant la célébration du 61ème anniversaire de l’Indépendance du Sénégal, une réorientation des allocations budgétaires à hauteur de 450 milliards de FCFA au moins, sur trois ans, dont 150 milliards pour cette année, dans le cadre de la promotion de l’emploi des jeunes.
 
"Ce forum constitue pour la jeunesse une alternative à l’emploi, à l’employabilité des jeunes et la création d’activités génératrices de revenus qui peuvent être des stratégies efficaces pour la lutte contre le sous-emploi et le phénomène de l’immigration irrégulière qui affectent sérieusement la région de Tambacounda", a indiqué le président du conseil départemental de la jeunesse de Tambacounda, Bally Danfakha.
 
Ce forum a été présidé par l’adjoint au gouverneur de Tambacounda en charge du développement, Amadou Salmon Fall, qui a souligné "la nécessité de donner la parole aux jeunes afin qu’ils s’expriment sur cette affaire qui leur revient de droit."
 
 
SDI/BK