Décès de Moise Ambroise Gomis : L’hommage du ministre de la Culture et de la Communication
APS
SENEGAL-MEDIAS-CULTURE-NECROLOGIE-REACTION

Décès de Moise Ambroise Gomis : L’hommage du ministre de la Culture et de la Communication

Dakar, 7 juin (APS) – Le ministre de la Culture et de la Communication a rendu hommage à Moise Ambroise Gomis, ‘’une grande figure’’ de la télévision au Sénégal, qui symbolisait également ‘’la perfection’’ et ‘’l’esprit de créativité et d’entreprise’’ dans le domaine des arts et de la culture.
 
’’La disparition de Moussa Ambroise Gomis, une des plus grandes figures de la Télévision au Sénégal, ne laisse pas orphelin que le seul secteur de la Communication. Elle a plongé également dans une infinie tristesse le monde des Arts et de la Culture, en général, dont il symbolisait à la perfection l’esprit de créativité et d’entreprise’’, écrit Abdoulaye Diop dans un message.
 
L’animateur audiovisuel Moïse Ambroise Gomis décédé, vendredi, à Dakar, a été pendant 26 ans le président du comité d’organisation de ’’Miss Sénégal’’, un concours de beauté dont il a été à l’origine de la création. Animateur de ’’Midi première’’ sur la Télévision nationale (RTS), Moïse Ambroise Gomis a aussi animé les émissions ’’Génération 80’’ et ’’Kaléidoscope’’ sur la même chaîne publique. 
 
Le ministre de la Culture a rappelé que ‘’pendant plus d’un quart de siècle, cet entrepreneur culturel, professionnel rigoureux et charismatique avait su avec une certaine baraka organiser des manifestations dont il faisait des creusets de la promotion des industries créatives : +Miss Sénégal+, +Miss Jongoma+, +Ciseaux d’or+, +Trophée prestige de la coiffure+…, et, simultanément, des moments attendus et plébiscités de télévision’’.
 
Selon lui, bien des ‘’créateurs ‘’de génie mais aussi ‘’d’artisans au savoir-faire sublime’’ ont été placés ‘’sous les feux de la rampe par cet homme généreux’’.
 
’’Qu’il en soit remercié, que son œuvre soit magnifiée et son héritage fructifié’’, écrit Abdoulaye Diop qui a présenté les condoléances les plus émues ‘’à sa famille biologique, à tous les acteurs de la Culture et de l’audiovisuel (…)’’.
 
 

OID/MD