‘’Daroul Istikhama’’ condamne la tuerie de Borofaye
APS
SENEGAL-ATTAQUE-REACTION

‘’Daroul Istikhama’’ condamne la tuerie de Borofaye

Dakar, 7 jan (APS) - L’Association ‘’Daroul Istikhama pour l’éducation et le développement’’ a condamné dimanche la tuerie samedi de 13 coupeurs de bois dans la forêt de Borofaye, dans l’arrondissement de Niaguiss, où six autres personnes ont également blessées par des individus armés non identifiés.
 
Partis en brousse à la recherche de bois, les victimes auraient dépassé la zone tampon séparant les positions de l’armée sénégalaise de celles des combattants du MFDC, mouvement combattant pour l’indépendance de la Casamance depuis 1982. 
 
Elles ont été capturées par des hommes armés dans la forêt de Boffa, située dans les environs de la commune de Boutoupa Camaracounda, avant d’être fusillées après avoir été forcées à se coucher par terre. 
 
Au lendemain de cette attaque, cet évènement tragique n’a pas laissé indiférente l’Association ‘’Daroul Istikhama pour l’éducation et le développement’’, qui tenait son congrès ordinaire à l’Institut islamique de Dakar, samedi et dimanche.
 
‘’Le Congrès condamne avec la dernière énergie, la tuerie barbare perpétrée hier, 06 janvier 2018, sur des populations innocentes du sud du pays, qui n’ont eu pour tort que de chercher à subvenir aux besoins de leurs familles, et pris dans un carnage, y ont laissé vaillamment leurs vies’’, peut-on lire dans la résolution finale.
 
‘’En réaction à cet évènement douloureux qui vient de secouer notre pays, et qui n’augure rien de bon pour l’avenir de la zone sud du Sénégal, déjà meurtrie par 30 ans de guerre et d’instabilité, le congrès appelle toutes les parties à la sérénité et à la retenue, recommande à l’Etat du Sénégal de considérer à sa juste mesure la gravité de l’évènement, il s’agit de treize de nos compatriotes qui viennent de perdre la vie’’, énonce encore le texte.
 
L’association ‘’demande à la presse écrite et audiovisuelle de faire un bon traitement de l’évènement, et de se limiter à sa juste réalité, pour ne pas verser dans les commentaires abusifs pouvant créer de la psychose et en rajouter à la douleur que vivent nos populations dans le Sud’’.
 
En considération du thème général de ces assises, portant sur la stabilité et la cohésion nationale, dans un ancrage aux valeurs de l’Islam, l’Association Daroul Istikhama pour l’éducation et le développement ‘’réitère son engagement à continuer d’oeuvrer pour un enseignement et une éducation de qualité, seul gage de réussite pour l’ensemble de nos programmes de développement’’. 
 
‘’A cet effet, elle encourage le gouvernement à finaliser les négociations allant dans le sens d’améliorer les conditions d’apprentissage dans les daaras’’ [écoles coraniques].
 
Le Congrès "invite l’ensemble des organisations de la société civile, celles islamiques au premier rang, à multiplier leurs investissements et efforts pour soulager les populations démunies et aider au développement humain et matériel de nos localités ; l’amélioration des conditions de vie de nos populations étant au centre des préoccupations de l’Association’’.

ASG