Abdoulaye Diouf Sarr préconise le renforcement de la lutte contre le Covid-19 à Dakar
APS
SENEGAL-SANTE

Abdoulaye Diouf Sarr préconise le renforcement de la lutte contre le Covid-19 à Dakar

Dakar, 30 mai (APS) – Le ministre de la Santé et de l’Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr, a insisté samedi sur l’urgence de renforcer la lutte contre la maladie à coronavirus dans la région de Dakar, le principal foyer de contamination du pays.

 

‘’L’endiguement de l’épidémie doit mobiliser toutes nos énergies. Cela passe par un renforcement de nos stratégies à l’échelle locale, et particulièrement dans la région de Dakar’’, a dit M. Sarr, ajoutant que c’est ‘’urgent’’ de se focaliser sur la capitale pour éradiquer le Covid-19.

 

En présentant le dernier bilan de la pandémie au Sénégal, il a demandé au Comité national de gestion des épidémies (CNGE) et au Comité régional de gestion des épidémies (CRGE) de Dakar de se réunir, ‘’toutes affaires cessantes’’, pour proposer au ministère de la Santé et de l’Action sociale ‘’une stratégie’’ de renforcement de la lutte contre le Covid-19 dans la région de Dakar.

 

Abdoulaye Diouf Sarr souhaite que le CNGE et le CRGE de Dakar lui proposent, dès mardi prochain, un plan renforcé de la lutte contre la pandémie pour la capitale.

 

M. Sarr a annoncé 106 nouveaux cas de Covid-19, samedi.

 

‘’Quatre-vingt-quatre des 106 cas confirmés aujourd’hui ont été recensés dans la région de Dakar. Dix des 12 cas de transmission communautaire de ce jour sont aussi de la région de Dakar. C’est cette tendance qui s’est dessinée depuis plusieurs semaines’’, a-t-il souligné.

 

‘’Force est donc de constater que la région de Dakar constitue l’épicentre de l’épidémie au Sénégal’’, a fait remarquer M. Sarr, ajoutant que près de trois contaminations sur quatre ont été recensées dans la région de Dakar.

 

Du 2 mars, date du premier test positif de coronavirus au Sénégal, au 29 mai, 2.525 ont été dénombrés dans les districts sanitaires de Dakar, soit 73,6 % des 3.429 recensés à l’échelle nationale, a-t-il indiqué.

 

Le ministre de la Santé et de l’Action sociale a également relevé ‘’une augmentation des cas de transmission communautaire, mais aussi des décès communautaires’’.

 

Pour Abdoulaye Diouf Sarr, il devient dès lors nécessaire de mobiliser les ‘’communautés’’, les emmener à ‘’se lever comme un seul homme pour stopper le Covid-19’’.

 

‘’Si on perd la main à Dakar, la lutte risque d’être perdue’’, a-t-il averti.

 

Du 2 mars à ce jour, 3.535 cas de coronavirus ont été recensés au Sénégal, 1.761 patients ont été guéris, 42 sont décédés et 1.731 autres sont sous traitement, selon le bilan donné samedi par M. Sarr.

ASB/ASG/ESF