Covid-19 : une Coalition mondiale lancée pour accélérer l’enseignement à distance (UNESCO)
APS
MONDE-EDUCATION-SANTE

Covid-19 : une Coalition mondiale lancée pour accélérer l’enseignement à distance (UNESCO)

Dakar, 18 mars (APS) – L’Organisation des nations-unies pour l’éducation et la culture (UNESCO) a lancé mercredi à Paris une Coalition mondiale Covid-19, destinée à aider les pays à déployer des systèmes d’apprentissage à distance susceptibles de minimiser les perturbations dans l’éducation et de maintenir le contact social avec les apprenants.
 
’’L’UNESCO lance une Coalition mondiale COVID-19 pour l’éducation réunissant des partenaires multilatéraux et le secteur privé, dont Microsoft et le Global System for Mobile Communications (GSMA), afin d’aider les pays à déployer des systèmes d’apprentissage à distance susceptibles de minimiser les perturbations dans l’éducation et de permettre de maintenir le contact social avec les apprenants’’, souligne l’agence onusienne dans un communiqué.
 
L’organisation compte ainsi organiser régulièrement des +webinaires+ et des réunions virtuelles pour permettre aux représentants des pays de partager des informations sur l’efficacité des approches utilisées dans différents contextes.
 
Mardi en fin de journée, plus de 850 millions d’enfants et de jeunes gens - soit environ la moitié de la population mondiale d’âge scolaire- n’avaient plus accès à leurs établissements d’enseignement, la fermeture des écoles et universités ayant été instaurée au plan national dans 102 pays, au plan local dans 11 autres, assure l’UNESCO. 
 
Elle indique que le nombre d’individus concernés a plus que doublé en seulement quatre jours, alors que d’autres décisions de même nature sont attendues.

’’L’ampleur et la rapidité des fermetures d’écoles et d’universités représentent un défi sans précédent pour le secteur de l’éducation. Les pays du monde entier prennent en toute hâte des mesures afin de combler le vide en matière de solutions d’enseignement à distance’’, fait-on valoir. 
 
Ces vont des alternatives à la pointe de la technologie - tels que les cours en direct par visioconférence - aux alternatives plus classiques comme les programmes éducatifs à la télévision ou à la radio, explique l’UNSECO. 
 
‘’Face à la fermeture massive des établissements scolaires, l’UNESCO a créé un groupe de travail COVID-19 chargé de fournir des conseils et une assistance technique aux gouvernements qui s’efforcent de dispenser un enseignement aux élèves temporairement déscolarisés’’, rapporte le communiqué. 
 
’’L’Organisation organise également des réunions virtuelles régulières avec les ministres de l’éducation du monde entier afin de procéder à des échanges d’expériences et d’évaluer les besoins prioritaires’’, peut-on y lire.
 
L’UNESCO a déjà dressé une liste d’impacts dépassant pour certains le secteur de l’éducation, pour aider les pays à anticiper et à atténuer les problèmes afin d’aider les pays à anticiper et à atténuer les problèmes. 
 
AKS/OID