Covid-19 : ‘’l’heure est grave’’, selon Macky Sall
APS
SENEGAL-SANTE

Covid-19 : ‘’l’heure est grave’’, selon Macky Sall

Dakar, 23 mars (APS) – ‘’Le virus gagne du terrain’’, ‘’ l’heure est grave’’, ‘’ l’état d’urgence sur l’étendue du territoire national’’, des expressions de Macky Sall traduisant un tournant devant la multiplication des cas de contamination au Covid-19 au Sénégal.

‘’L’épidémie qui était confinée à un seul foyer s’est étendue à d’autres localités du pays. C’est dire que le virus gagne du terrain. J’ajoute qu’à ce jour, il n’y a ni vaccin, ni médicament homologué contre le COVID-19’’, a déclaré Macky Sall dans une adresse solennelle à la Nation.

‘’Ce soir, mes chers compatriotes, et je vous le dis avec solennité, l’heure est grave. La vitesse de progression de la maladie nous impose de relever le niveau de la riposte. A défaut, nous courons un sérieux risque de calamité publique’’, a-t-il ajouté.

En conséquence, en vertu de l’article 69 de la Constitution et de la loi 69-29 du 29 avril 1969, Macky Sall a déclaré, à compter de ce soir à minuit, l’état d’urgence sur l’étendue du territoire national.

Il a décliné une série de mesures ‘’assorties d’un couvre-feu sur l’étendue du territoire national, de 20 heures à 6 heures’’.

Le chef de l’Etat a relevé que depuis l’apparition du premier cas, le 2 mars dernier, le Gouvernement a mis en place un plan de contingentement en cours pour endiguer la progression de la maladie.

‘’Mais, de toute l’évidence, nous n’y sommes pas encore parvenus. Au contraire, d’un premier cas déclaré le 2 mars, nous en sommes aujourd’hui à 71 malades sous traitement dans les 4 arrondissements de Dakar, ainsi qu’à Mbao, Yeumbeul, Guédiawaye, Rufisque, Touba, Mbour, Thiès, Popenguine, Saint-Louis et Ziguinchor’’, a-t-il dit.

Selon lui, ‘’1561 personnes en contact avec la maladie sont présentement suivies et seront désormais confinées dans des réceptifs hôteliers par le Ministère de la Santé et de l’Action sociale’’.

A la date d’aujourd’hui, le COVID-19 a envahi plus de 140 pays, dont le Sénégal, a-t-il relevé, notant que le nombre de personnes infectées s’élève à plus de 340 000.

‘’A ce jour, le COVID-19 a tué plus de 15 000 personnes, plongeant des familles entières dans le deuil et le désarroi’’, a dit le chef de l’Etat, parlant de ‘’moment inédit dans l’histoire de l’humanité’’.

Selon Macky Sall, ‘’l’infiniment petit fait trembler le monde entier, de façon brutale, rapide et massive ; ignorant les frontières ; frappant sans distinction pays riches comme pays pauvres, et sans égard pour le statut social des uns et des autres’’.

‘’Gouvernants et gouvernés, riches ou pauvres, personne n’est à l’abri du COVID-19. Depuis trois mois, une véritable guerre mondiale s’est déclenchée contre cet ennemi commun. Notre pays n’est pas en reste’’, a dit le chef de l’Etat. 

Macky Sall dont les ‘’pensées’’ sont allées d’abord aux malades du COVID-19 leur a exprimé toute son ‘’affection’’ et ses ‘’vœux de prompt rétablissement’’.
Il a encouragé le Ministre de la Santé et de l’Action sociale, et l’ensemble de ses équipes, ‘’dans la tâche difficile qu’ils mènent de jour et de nuit’’.

Il a également rendu hommage au personnel médical et paramédical ‘’dévoué’’’ au front ‘’d’une lutte sans merci contre le COVID-19, pour notre salut’’.

‘’A tous ces braves hommes et femmes, je renouvelle mes remerciements et mon soutien dans ce combat risqué contre un ennemi vicieux, mortel et invisible à l’œil nu’’, a dit Macky Sall qui a salué les Forces de défense et de sécurité, ainsi que toutes les bonnes volontés ‘’mobilisées dans la lutte contre le COVID-19’’.

Il a également exprimé sa gratitude à toutes les forces vives de la Nation, Classe politique, Majorité et Opposition réunies, mouvements citoyens, partenaires sociaux, secteur privé, guides religieux et coutumiers et citoyens, qui ont soutenu ‘’l’élan national de riposte contre le Covid-19’’.

OID/AKS