Covid-19 : L’ambassade et le Consulat général de France ont aidé au rapatriement de plus de 4000 personnes
APS
SENEGAL-FRANCE-SANTE

Covid-19 : L’ambassade et le Consulat général de France ont aidé au rapatriement de plus de 4000 personnes

Dakar, 12 avr (APS) – L’ambassade et le Consulat général de France à Dakar ont aidé au rapatriement de plus de 4000 personnes dans leur pays, ces trois dernières semaines, a-t-on appris, dimanche, de source diplomatique à Dakar.
 
’’Au total, ce sont ainsi plus de 4000 personnes qui ont pu embarquer sur une quinzaine de vols spéciaux, affrétés par Air France principalement et par Air Sénégal’’, lit-on dans un Message du Consul général de France et du conseil consulaire.
 
Le document consulté par l’APS sur le site de l’ambassade de France au Sénégal souligne que ’’conformément aux décisions du président de la République et aux instructions du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, l’ambassade et le consulat général ont été mobilisés, ces trois dernières semaines, pour permettre le retour en France de nos ressortissants de passage et de nos résidents les plus fragiles’’. 
 
Une cellule de réponse téléphonique a traité plus de 20 000 appels et près de 10000 courriels, selon la même source, relevant qu’une cellule médicale dédiée a aidé plus de 600 ressortissants ayant des problèmes de santé, ‘’justifiant leur retour d’urgence en France’’. 
 
Le texte signale qu’au départ de chaque vol, depuis le 19 mars, ‘’une équipe de l’ambassade et du consulat général était présente à l’aéroport pour assister (ces) ressortissants’’.
 
Il rappelle que les résidents habituels au Sénégal ‘’ont été incités, notamment pour ne pas favoriser la propagation du virus, à éviter les déplacements internationaux, et donc à ne pas revenir en France, sauf raison impérative’’. 
 
Selon les autorités consulaires, ‘’la situation de l’épidémie au Sénégal (…) plaide également en ce sens’’.
 
Soulignant que ‘’nous ne sommes cependant qu’au début de cette crise’’, elles recommandent ‘’instamment’’ aux ressortissants français ‘’de rester vigilants, de continuer à respecter strictement les gestes barrières et les consignes des autorités sénégalaises avec lesquelles (elles sont) en contact quotidien’’. 
 
’’Elles (les autorités sénégalaises) ont pris des mesures drastiques qui n’ont pas d’autre objectif que la protection des populations, expatriées comprises. Leurs appels à ne stigmatiser personne y participent’’, lit-on dans ce message.
 
Les autorités consulaires ont annoncé l’installation, depuis le 30 mars, d’une cellule de veille médicale à Saly et la Petite côte, avec un médecin réanimateur qui travaille en coordination avec l’Institut Pasteur de Dakar. 
 
OID