Covid-19 : administrations, bureaux et services à l’heure de la prévention
APS
SENEGAL-SANTE

Covid-19 : administrations, bureaux et services à l’heure de la prévention

Dakar, 18 mars (APS) – Certains services administratifs, publics et privés, dans la foulée des mesures annoncées par le chef de l’Etat pour éviter la propagation du Covid-19, ont pris des dispositions pour prévenir les risques de contamination au coronavirus dans leur lieu de travail, a constaté l’APS.

‘’Pour le respect des mesures prises dans le cadre de la lutte contre le coronavirus, le ministère de la Jeunesse a commencé par annuler toutes ses activités, notamment la semaine départementale de la jeunesse qui devait se tenir du 23 au 28 mars’’, confie le directeur de cabinet dudit ministère, Khalifa Ababacar Dia, à un reporter de l’APS.

Il estime qu’il était nécessaire d’apporter une riposte au coronavirus, en prônant le respect des règles d’hygiène. Il signale que des solutions hydro-alcooliques sont mises en place ‘’dans tous les bureaux’’ et des messages de sensibilisation transmis au personnel.

Il indique aussi que toutes les réunions de plus de cinq personnes sont annulées. ‘’Au besoin, nous envoyons des mails à plusieurs personnes pour qu’ils réagissent. Donc, nous faisons ce qu’on appelle le télétravail’’, poursuit-il. Il ajoute que le personnel préposé au nettoiement nettoie et désinfecte les bureaux ‘’comme il se doit’’.

A la Radio Futurs Médias aussi (RFM), l’heure est à la prévention pour éviter tout risque au personnel. ‘’Dès l’avènement de la maladie, la première mesure qui a été prise, c’est de nous équiper de gels hydro-alcooliques. Nous en avons [distribué] aux vigiles pour la sécurité des visiteurs et des personnels’’, explique son directeur, El Hadj Assane Gueye.

Il signale que les efforts ont été redoublés, pour nettoyer et désinfecter la radio.
‘’J’aurais souhaité aussi que le thermo flash soit généralisé dans toutes les entreprises pour vérifier les températures, car avec le gel ce n’est pas suffisant’’, déclare-t-il.

A son avis, un dispositif doit être mis en place pour le travail à distance des agents dont la présence à la rédaction n’est pas nécessaire.

‘’Il s’agira de voir comment coordonner avec ceux dont la présence reste indispensable et ceux pouvant travailler à distance, pour pouvoir leur confier des tâches’’, précise-t-il.

Cela permettrait non seulement aux agents restés à leur domicile de travailler, mais également de décongestionner la rédaction.
‘’Il faudrait aller vers le respect strict des recommandations des médecins, car il me semble que nous n’ayons pas de choix’’, affirme-t-il.

Dans le cadre du respect des mesures prises par le gouvernement pour la lutte contre la propagation du COVID-19, le ministère de la Fonction publique annonce pour sa part la suspension dans la période du 14 mars au 14 avril, des visites physiques en son sein.

Dans un communiqué de presse, il déclare qu’en vue de garantir la continuité des services habituellement délivrés, notamment l’information sur la situation de l’administration, le suivi des dossiers et la délivrance des actes, il est mis à la disposition des usagers des numéros et adresses e-mail.
 
Comme toutes les institutions de la République, l’Assemblée nationale, à travers son bureau, n’a pas voulu être en reste. Lors d’une réunion d’urgence, il a décidé de se conformer strictement aux consignes données par l’Etat, afin de maîtriser le COVID-19.

Selon un communiqué, elle a décidé de prendre toutes les dispositions pour un changement de comportement en son sein, afin d’assurer une protection accrue du personnel et des députés.

Le lavage systématique des mains est l’une des mesures adoptées, en plus de la décision de restreindre la circulation des personnels entre les étages et de suspendre jusqu’à nouvel ordre les visites des écoles, les audiences, les rassemblements et des réunions.

Il est également recommandé aux députés d’appliquer ces consignes partout où ils se trouvent et d’éviter au maximum les déplacements à l’extérieur du pays pour les missions.

‘’Le Bureau de l’Assemblée nationale exhorte chaque député à accompagner le travail d’information et de protection des citoyens de sa localité, en parfaite synergie, avec les Autorités sanitaires et les services déconcentrés de l’Etat’’, indique-t-on dans un communiqué. 

AMN/ASG/AKS