Près de 200 milliards injectés dans le circuit de commercialisation du riz local  (Cheikh Kanté)
APS
SENEGAL-AGRICULTURE

Près de 200 milliards injectés dans le circuit de commercialisation du riz local (Cheikh Kanté)

Fatick, 27 nov (APS) - Un montant de 199 milliards de FCFA a été injecté dans la commercialisation du riz local à la faveur de l’augmentation de la production, a révélé mardi le ministre en charge du Plan Sénégal Emergent (PSE), Cheikh Kanté.
  
"La production annuelle en riz est passée dans une courte durée de 469.000 tonnes à 1.132.0000 tonnes", a signalé M. Kanté, lors d’une réunion d’évaluation du bilan des réalisations du PSE, en présence des chefs de village et imams du département de Fatick. 
 
La hausse différentielle est de 663.000 tonnes de riz, a précisé M. Kanté, selon qui 199 milliards de francs CFA ont été injectés dans le circuit de commercialisation du riz local.  

En 2012, le Sénégal avait "un énorme déficit en production de riz au point’’ qu’il "était obligé d’importer 800.000 tonnes de riz par an pour résorber ce déficit pour plusieurs milliards’’ de francs CFA, a-t-il indiqué. 
 
Cet argent représentait selon lui une énorme perte pour l’économie nationale, chaque sac de riz importé contribuant à enrichir le paysan du pays exportateur. 
 
"Comme alternative à cet état de fait, le président de la République Macky Sall a misé sur nos terres, nos réserves en eau, nos heures d’ensoleillement et nos braves paysans", a encore souligné M. Kanté, expliquant que cette approche a permis au Sénégal d’améliorer sa production de riz. 
 
La réunion d’évaluation du PSE a enregistré la participation des autorités administratives de la région, ainsi que des autorités religieuses venues des autres régions du Sénégal. 

AB/ASG/BK