Commercialisation de l’arachide : Papa Dieng favorable à une ‘’discrimination positive’’ en faveur des huileries sénégalaises
APS
SENEGAL-AGRICULTURE

Commercialisation de l’arachide : Papa Dieng favorable à une ‘’discrimination positive’’ en faveur des huileries sénégalaises

Kaolack, 21 juillet (APS) - Le nouveau directeur de Suneor, Papa Dieng a appelé à une discrimination positive en faveur des huileries sénégalaises pour leur permettre de s’approvisionner en matière première jusqu’à 60% de leurs besoins avant l’ouverture du marché aux exportations lors de la campagne de commercialisation de l’arachide.

"L’Etat du Sénégal l’a fait pour régler le problème de la concurrence des exportations des pommes de terre sur la production locale mais également avec la filière de l’oignon local", a-t-il expliqué.

M. Dieng s’exprimait mercredi lors d’un point de presse organisé par la nouvelle équipe de Suneor au terme d’une tournée effectuée dans les installations de Diourbel, de Kaolack et de Ziguinchor.

’’Maintenant pour ce qui est de l’arachide, à partir du moment où c’est l’Etat qui subventionne les semences, les engrais, le matériel agricole, il peut dire qu’il y a des huileries qui sont installées au Sénégal et il faut qu’elles soient approvisionnées jusqu’à 60% avant que le marché ne soit ouvert aux exportations’’, a-t-il suggéré.

"De sorte que les opérateurs étrangers qui viendront auront à partager avec les huileries sénégalaises les 40% d’arachide restant pour la commercialisation", a ajouté Pape Dieng.

’’Les huileries sénégalaises vont alors acheter l’arachide jusqu’à 60% de leurs besoins de matière première à partir des prix et l’organisation fixés par l’Etat’’, a-t-il relevé.

"Cela veut dire que les huiliers doivent avoir les moyens financiers d’acheter cette matière pendant une période donnée avant que le marché ne soit ouvert à la concurrence étrangère", a précisé le DG de la Suneor.

Selon lui, "ceci est une proposition faite pour permettre aux huileries d’avoir de la matière pour tourner".

AB/PON