Commémoration de Mai 68 : And Jef/PADS/A installe un comité d’initiatives
APS
SENEGAL-POLITIQUE

Commémoration de Mai 68 : And Jef/PADS/A installe un comité d’initiatives

Dakar, 1er fev (APS) - And Jef/PADS Authentique annonce l’installation d’un comité d’initiatives à l’occasion des commémorations des 50 ans du mouvement de Mai 68.
 
"(…) le parti installe un Comité d’initiatives et lance un vibrant appel à toutes les jeunesses, tous les partis et mouvements politiques, tous les syndicats et toutes autres forces vives de la nation à rejoindre ce Comité pour une bonne organisation de cet anniversaire pas comme les autres", indique le Secrétariat exécutif de ANDJEF/PADS/A qui s’est réuni mercredi.

Dans un communiqué reçu à l’APS, le SE rappelle que "Mai 68 constitue une période et l’une des ruptures marquantes de l’histoire contemporaine du monde, caractérisés par une vaste révolte spontanée antiautoritaire, de nature à la fois culturelle, sociale et politique, dirigée contre le capitalisme et l’impérialisme, entre autres". 
 
Cette période "fut enclenchée par une révolte de la jeunesse étudiante, puis gagnant le monde ouvrier et pratiquement toutes les catégories de population ; elle reste l’un des plus importants mouvements sociaux de l’histoire du monde du XXe siècle", selon la formation de Landing Savané.
 
"En mai 2018, ce grand tournant de l’histoire politique du monde marquée par la jeunesse aura cinquante ans. ANDJEF/PADS/A, pour le rôle joué par son leader en tant qu’acteur engage sa jeunesse et ses cadres pour une commémoration de ces évènements", lit-on dans le communiqué. 
 
Il annonce que le Bureau politique de ANDJEF/PADS/A est convoqué en session ordinaire le samedi 17 février 2018. 
 
"Cette réunion qui regroupe tous les responsables du Secrétariat Exécutif, des Fédérations, des Mouvements internes et des Structures affiliées du parti a pour objectif de remobiliser les militants et sympathisants dans la perspective des prochaines échéances électorales", explique t-on.
 
Le communiqué ajouté qu’à cette occasion, le Bureau politique installera officiellement le Comité préparatoire du Congrès prévu dans le deuxième semestre de 2018.
 
Concernant le dialogue politique et social, ANDJEF/PADS/A dit regretter "la situation actuelle et invite tous les acteurs à ne défendre et à ne céder que pour les intérêts du Sénégal de tous".
 
S’agissant de la crise scolaire et universitaire, le SE "en appelle à des ruptures avec un système éducatif qui, intrinsèquement, porte en lui des germes d’instabilité et de crises récurrentes".
 
Au sujet du monde rural, le SE "félicite le gouvernement et l’encourage à continuer le soutien à l’agriculture familiale tout en encadrant les initiatives privées sur tous les maillons de toutes les chaînes de valeurs (riz, arachide, fruits et légumes)". 
 
Le SE a condamné l’assassinat du pécheur sénégalais par les gardes-côtes mauritaniens et appelé le Sénégal et la Mauritanie à "venir à bout des difficultés actuelles afin de continuer de lutter côte à côte pour le renforcement de l’unité, de la cohésion, de l’amitié et de la fraternité entre nos deux peuples gage de leur développement durable et de la paix dans la sous-région". 

OID/ASB