Cérémonie de dédicace de l’ouvrage posthume de Feu El Hadj Moustapha Cissé , à 16h
APS
SENEGAL-RELIGION-DIPLOMATIE

Cérémonie de dédicace de l’ouvrage posthume de Feu El Hadj Moustapha Cissé , à 16h

Dakar, 14 mai (APS) – Le Président l’Assemblée nationale, Moustapha Niasse préside, cet-après-midi à 16 h au Terrou-Bi, la cérémonie de dédicace de l’ouvrage posthume de Feu El Hadj Moustapha Cissé, ancien ambassadeur, annonce un communiqué reçu à l’APS.
 
L’ouvrage est intitulé ‘’Du Daara à la Diplomatie ou le Parcours d’un homme exceptionnel’’, précise la même source.

Le Khalife général de Pire, Serigne Moustapha Cissé, décédé en 2017, à l’âge de 83 ans, a été pendant plusieurs années ambassadeur du Sénégal en Egypte et au Koweït et conseiller spécial des présidents Léopold Senghor et Abdou Diouf.
 
"Il fut une grande personnalité dans ce pays, qui a joué un grand rôle dans la diplomatie depuis le président Léopold Sédar Senghor jusqu’au président Abdou Diouf", avait déclaré le président Macky Sall lors d’une cérémonie de présentation des condoléances. 
 
Macky Sall avait rappelé que l’ambassadeur Serigne Moustapha Cissé a eu à occuper de hautes responsabilités au Sénégal, notamment au sein de la Commission au pèlerinage à La Mecque.
 
"Malgré le poids de l’âge, avait-t-il souligné, il n’a jamais cessé de travailler pour son pays en mettant à contribution son expérience. A chaque fois, il me suggérait des idées allant dans le sens du développement du Sénégal."
 
Macky Sall avait affirmé que durant son magistère, "il y a eu une complicité entre un père et un fils et aussi entre un président de la République et un serviteur de l’Etat".
 
"Un serviteur de l’Etat n’est jamais à la retraite parce que quelle que soit l’endroit où il puisse se trouver, sa réflexion est orientée vers le développement du pays. Sa réflexion a beaucoup contribué au rayonnement de notre pays à travers le monde", avait encore témoigné le chef de l’Etat.
 
"El Hadji Moustapha Cissé est également bien connu sur le plan international. Il n’appartient pas au Sénégal et à la Oumma islamique mais à toute la communauté internationale. C’est la raison pour laquelle toute la communauté internationale est venue ici pour présenter ses condoléances", avait fait remarquer Macky Sall.




OID