CAN 2017 : Khama Billiat, le pyromane des Warriors
APS
AFRIQUE-FOOTBALL-PROFIL

CAN 2017 : Khama Billiat, le pyromane des Warriors

+++ De l’envoyé spécial de l’APS : Salif Diallo+++

Franceville (Gabon), 17 jan (APS) – Le Zimbabwe, riche d’un collectif bien huilé et d’individualités comme son attaquant de poche Khama Billiat, a impressionné dimanche lors de son match (2-2) contre l’Algérie.
 

Agé de 26 ans, l’attaquant ou milieu de terrain des Mamelodi Sundowns (élite sud-africaine) a allumé la première mèche au cours de cette rencontre en faisant écraser sa frappe sur le poteau du gardien algérien Rais Mbolhi. 
 
Avec son numéro 20 sur le dos et son 1m 70, le vainqueur de la Ligue africaine des champions 2016, n’était pourtant pas un étranger pour le football algérien. En juin dernier, avec son équipe des Mamelodi Sundowns, il a mis le feu au Stade du 8-mai 1945 de Sétif en aidant son équipe à gagner 2-0 lors de la première journée de la phase des poules de la Ligue africaine des champions. 
 
La suprématie du club sud-africain avait rempli de rage des supporters locaux qui, après avoir jeté des projectiles sur le terrain, sont allés jusqu’à envahir l’aire de jeu. Cette situation avait amené l’arbitre à arrêter la rencontre. 
 
Une décision lourde de conséquence puisque quelques jours plus tard, le club algérien a été suspendu de la compétition. Donc, avant leur rencontre de dimanche, les Fennecs savaient à quoi s’en tenir au sujet de ce footballeur d’un gabarit léger. 
 
Elu meilleur footballeur de l’année 2015 en Afrique du Sud, il est arrivé à la 2-ème place des meilleurs footballeurs évoluant sur le continent derrière son coéquipier le gardien de l’Ouganda, Denis Onyango en 2016. 
 
Les deux footballeurs vainqueurs de la Ligue africaine des champions 2016 ont d’ailleurs beaucoup pesé dans les qualifications de leurs sélections respectives à la CAN 2017. 
 
Chez les Warriors, en dépit des problèmes d’intendance, Billiat qui a disputé la Coupe du monde des clubs au Japon en décembre dernier, a démontré pour son premier match de Coupe d’Afrique des nations que sa nomination au Glo Awards est loin d’être usurpée. 
 
Contre l’Algérie, il était dans tous les bons coups et il aura à cœur de confirmer ce jeudi contre les Lions du Sénégal pour la seconde sortie de sa sélection dans le groupe à partir de 20h locales, 19h à Dakar. 
 
En plus de la volonté de cette génération de footballeurs zimbabwéens qui veulent obtenir une qualification historique au second tour de la CAN, le joueur des Mamelodi Sundowns, club qu’il a rejoint en provenance de l’Ajax Cape Town (2010-2013), est dans le viseur de plusieurs clubs anglais. 
 
Les clubs anglais de Newcastle et d’Aston Villa s’étaient renseignés sur le footballeur zimbabwéen le plus en vue depuis Benjamin Mwaruwari, ancien joueur de l’AJ Auxerre (France) et de Manchester City (Angleterre) avant qu’ils ne soient relégués en Championship (D2 anglaise) en 2015-2016. 
 
L’ancien attaquant de Caps United du Zimbabwe, son premier club qui aura 27 ans en août prochain sait que cette compétition, la CAN 2017 (14 janvier et 5 février), est le plateau rêvé pour se vendre. 
 
Face à une équipe du Sénégal qui compte plusieurs joueurs évoluant en Premier league (élite anglaise), il aura envie avec ses coéquipiers le gaucher Kudakwashe Mahachi et le capitaine Willard Katsande de laisser des messages pour les futurs recruteurs. 


SD/ASB/PON