Papa Dieng dénonce l’absence de
APS
SENEGAL-AGRICULTURE

Papa Dieng dénonce l’absence de "traçabilité" des flux financiers générés par l’exportation d’arachide

Kaolack, 20 juil (APS) - Le nouveau directeur de Suneor, Papa Dieng a dénoncé, mercredi à Kaolack, l’absence de "traçabilité" dans les banques des flux financiers générés par l’exportation par des opérateurs d’une importante quantité de notre arachide vers des pays asiatiques et africains.


"A ce niveau, l’exportation également pose problème parce que si on retrace la filière d’exportation auprès des banques on n’a aucune traçabilité de l’argent qui a servi à acheter l’arachide à l’exportation", a déploré M. Dieng lors d’un point de presse.

"Donc, d’où vient cet argent qui sert à acheter notre arachide et dans quelle banque il a été reçu ou envoyé ? On l’ignore !", s’est-il exclamé, en présence de collaborateurs et d’agents de Suneor Lyndiane de Kaolack.

Il a indiqué que "la Suneor, au nom des principes de transparence et de traçabilité, achète l’arachide, la triture. Et pour vendre de l’huile à l’export, on demande l’ouverture d’une lettre de crédit, on peut retracer le circuit des flux financiers et la banque qui a reçu l’argent".

"Ce qui n’existe pas avec l’arachide exportée par des opérateurs. Personne ne sait dans quel circuit cet argent est entré dans le pays, et dans quelle banque l’argent est viré, pour de si importantes quantités d’arachides exportées", a-t-il déploré.

Donc, a-t-il souligné, "il faut s’interroger sur la provenance de cet argent’’. Pour lui, "la provenance de cet argent et son absence de traçabilité suscitent des points d’interrogation qui ne trouvent pas de réponse à notre niveau, en tant qu’acteurs".

"Il est alors nécessaire de revoir ça et j’invite quiconque à faire ces investigations auprès des banques", a-t-il plaidé.

Selon un rapport du Comité interprofessionnel de l’arachide (CNIA) en date du 17 avril 2016 et dont l’APS a obtenu copie, "la campagne agricole 2015-2016 s’est achevée avec l’exportation de 266.720 tonnes d’arachide d’huilerie".

"Les pays destinataires sont la Chine (175.168 tonnes), le Viêt-Nam (88.024 tonnes), l’Indonésie (800 tonnes), le Maroc (436 tonnes), le Congo (36 tonnes), l’Egypte (108 tonnes), la Malaisie (238 tonnes), le Mali (1042 tonnes) et la Côte d’ivoire (868 tonnes)", précise ce rapport.

AB/PON