Bambilor : les villages de Déni Biram Ndao nord et sud étrennent leur marché
APS
SENEGAL-COLLECTIVITES-INFRASTRUCTURES

Bambilor : les villages de Déni Biram Ndao nord et sud étrennent leur marché

Dakar, 7 août (APS) – Les villages de Déni Biram Ndao nord et sud, dans le département de Rufisque, ont réceptionné samedi un marché et 10 cantines destiné à booster l’activité économique de la zone, a appris l’APS.
 
Cet ouvrage, à l’actif de la mairie de Bambilor, a été réceptionné en présence du maire de Sangalkam, Oumar Guèye, par ailleurs ministre de la Pêche et de l’Economie maritime, rapporte un communiqué transmis à l’APS.
 
Le maire de Bambilor, Ndiagne Diop, cité par le communiqué, a souligné l’importance de ce marché pour sa commune.
 
"Jusque-là, toutes les recettes municipales de la mairie de Bambilor provenaient des transactions foncières, c’est pourquoi la donne devrait changer dans l’optique de diversifier les origines de nos ressources", a déclaré M. Diop.
 
Selon le communiqué toujours, le maire de Bambilor a également équipé l’école arabe de la localité de 20 tables bancs et doté la morgue de la grande mosquée d’un climatiseur split.
 
La même source signale la prise en charge de 50 jeunes garçons circoncis par la municipalité.
 
Le communiqué souligne que le ministre Oumar Gueye et le maire Ndiagne Diop ont évalué les travaux d’extension du réseau électrique tandis que les populations ont posé le problème lié à l’enclavement des villages de Déni Biram Ndao Nord et Sud.
 
Le maire de Bambilor a par ailleurs mis en exergue la politique ayant permis à sa commune de développe des infrastructures "sans attendre l’Etat".
 
Dans le cadre de la mise en œuvre de l’Acte III de la décentralisation, a-t-il soutenu, "Bambilor a été la dernière collectivité locale à recourir aux fonds de dotation et des fonds de concours".
 
Saluant "le paiement régulier" des salaires des agents municipaux, le maire a annoncé l’inauguration prochaine du marché de Kounoune, du terrain de basket de la cité des enseignants, de l’école de Kounoune Ngalam et du foyer des jeunes de Gorom 1.
 
Le ministre Oumar Guèye a de son côté annoncé, au cours de cette cérémonie, "un important programme de développement", dont une route pour les 4 communes de la zone.
 
Il a également annoncé que l’Etat avait retenu de dégager 6,5 milliards de francs CFA pour financer le projet du Domaine agricole communautaire (DAC) de Sangalkam, qui s’étend sur 400 hectares, afin d’accompagner les jeunes dans les métiers de l’agriculture, de l’aviculture et de la pisciculture.
 
A cela s’ajoute l’érection de collèges et lycées modernes ainsi que la réalisation prévue d’un centre de santé doté d’un plateau technique satisfaisant.
 
OID/BK