Baisse de 54, 6 % du déficit commercial en décembre
APS
SENEGAL-COMMERCE

Baisse de 54, 6 % du déficit commercial en décembre

Dakar, 7 fév (APS) - Le déficit commercial du Sénégal au mois de décembre 2016 s’est atténué de 54,6% (+90,5 milliards) sur une base mensuelle, pour se situer à 75,3 milliards de francs CFA contre 165,8 milliards FCFA le mois précédent, selon la Direction de la prévision et des études économiques (DPEE).

"Cette situation reflète une baisse plus importante des importations (-116,9 milliards) comparée à celle des exportations de biens (-12,4 milliards) sur la période", explique-t-elle dans son point de conjoncture pour le mois de décembre 2016.
 
Il en résulte une amélioration de 14 points de pourcentage du taux de couverture des importations par les exportations, en rythme mensuel, lequel s’établit à 46,1%.
 
La DPEE indique que les exportations de biens sont évaluées à 83,0 milliards au mois de décembre 2016, contre 95,4 milliards le mois précédent, soit une baisse de 13,0% (-12,4 milliards). 
 
Pour l’essentiel, elle lie ce repli à "l’absence d’exportations d’acide phosphorique au cours du mois sous revue, après un niveau de 10,2 milliards le mois précédent".

"L’orientation des exportations est, en outre, imputable à la diminution des ventes à l’étranger d’or brut (-0,6 milliard), de produits alimentaires (-0,5 milliard) et, dans une moindre mesure, d’engrais minéraux et chimiques (-0,3 milliard)", souligne la DPEE. 
 
"Au titre des exportations de produits alimentaires, poursuit-elle, la baisse observée traduit, en particulier, celle des ventes à l’étranger de produits halieutiques (-0,5 milliard) et l’absence d’exportations de produits arachidiers durant le mois de décembre 2016." 
 
Elle ajoute qu’à l’inverse, "les ventes à l’étranger de produits pétroliers ont affiché une hausse de 4,8 milliards". S’agissant des exportations de ciment, elles ont connu une légère hausse de 0,3 milliard sur la période". 
 
"En glissement annuel, les exportations de biens ont enregistré une baisse de 42,9% (-62,4 milliards), essentiellement attribuable aux produits alimentaires (-17,2 milliards), à l’acide phosphorique (-14,7 milliards), aux produits pétroliers (-6,5 milliards), à l’or brut (-2,8 milliards) et, dans une moindre mesure, aux engrais minéraux et chimiques (-0,8 milliard)."
 
Toutefois, cette orientation baissière a été un peu tempérée par la hausse des exportations de ciment (+0,3 milliard). "En cumul sur l’année 2016, la valeur des exportations de biens s’est améliorée de 1,4 milliard pour s’établir à 1372,1 milliards contre 1370,7 milliards un an auparavant. Ce regain traduit, essentiellement, l’accroissement des exportations d’or brut (+42,9 milliards), d’acide phosphorique (+21,5 milliards), de ciment (+17,9 milliards) et d’engrais minéraux et chimiques (+4,0 milliards)". 
 
Néanmoins, ‘’les ventes à l’étranger de produits pétroliers et de produits alimentaires se sont contractées, respectivement, de 33,9 milliards et 25,2 milliards sur la période’’. 
 
‘’Le repli de la valeur des exportations de produits alimentaires est, notamment, imputable aux produits arachidiers (-34,7 milliards) et aux légumes frais (-4,7 milliards) ; les exportations de produits halieutiques s’étant inscrites en hausse de 14,8 milliards.’’

ASG/ASB