Thiès : déploiement annoncé de militaires sur les chemins de brousse pour veiller au respect de l’état d’urgence
APS
SENEGAL-PANDEMIE-SECURITE

Thiès : déploiement annoncé de militaires sur les chemins de brousse pour veiller au respect de l’état d’urgence

Thiès, 23 avr (APS) – Le gouverneur de Thiès, Mouhamadou Moustapha Ndao, a annoncé le déploiement de militaires sur les chemins de brousse empruntés par certains usagers pour entrer clandestinement sur le territoire régional, en violation de l’état d’urgence et de l’interdiction du transport interurbain.

‘’Nous avons demandé à l’armée de se mêler cette fois-ci de la stratégie. Les chemins de brousse en particulier seront jalonnés par les militaires, pour qu’on puisse freiner toute tentative de pénétrer dans la région sans autorisation’’, a-t-il notamment indiqué.

Il procédait, au nom du comité régional de gestion des épidémies qu’il dirige, à la réception d’un don de kits d’hygiène des acteurs du service du développement communautaire, alors que la région de Thiès vient d’enregistrer deux nouveaux cas après être restée trois semaines sans contamination.
 
‘’Nous sommes en train de voir avec les forces de sécurité comment renforcer le dispositif de sécurité pour qu’on ne puisse plus par des voies détournées passer et venir dans la région’’, a dit le gouverneur.

Il a souligné que cette opération de verrouillage des voies de passage clandestines sera menée en collaboration avec la gendarmerie et la police après que l’autorité a ‘’tout fait pour que les autorisations soient fermées au strict minimum’’, pour freiner la propagation de la pandémie du coronavirus.

Les autorités étudient également les modalités de réorganisation des marchés, afin qu’ils ne servent pas de ‘’réceptacles à des gens qui viennent de marchés fermés ailleurs’’, a dit le chef de l’exécutif régional.

Thiès est frontalière de ‘’deux régions plus ou moins touchées’’, a-t-il relevé, faisant allusion notamment à Diourbel et Louga. 

Pour le gouverneur, il s’agira de renforcer les mesures qui avaient ‘’porté bonheur’’ à la région et qui lui avaient permis de rester trois semaines sans enregistrer de nouvelle contamination.

Il a indiqué avoir instruit les préfets de reprendre les opération d’assainissement et de désinfection des villes.

Les préfets de Thiès et de Tivaouane ont présidé jeudi des réunions, pour renforcer le dispositif au niveau des marchés.

ADI/AKS