Abdoulaye Daouda Diallo salue l’amélioration des stratégies et des moyens d’intervention des forces de sécurité
APS
SENEGAL-SECURITE

Abdoulaye Daouda Diallo salue l’amélioration des stratégies et des moyens d’intervention des forces de sécurité

Dakar, 5 jan (APS) - Le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Abdoulaye Daouda Diallo, a salué, jeudi à Dakar, les efforts fournis par son département en 2016 pour l’"amélioration des stratégies et des moyens d’intervention des forces de défense et de sécurité".

’’Durant l’année passée, beaucoup d’initiative ont été prises. D’abord en ce qui concerne la sécurité publique, le département a travaillé dans l’amélioration et le développement des stratégies et les moyens d’interventions des forces de défense et de sécurité avec comme résultat une baisse sensible de taux de criminalité et de délinquance’’, a-t-il dit. 
 
M. Diallo qui s’exprimait lors d’une cérémonie de présentation de vœux de son ministère, a noté que de "réels efforts" ont été fournis "en termes de construction des nouvelles casernes et de recrutement des personnels cadres et opérationnels". 
 
S’agissant de l’administration territoriale, le ministre de l’Intérieur a soutenu que plusieurs réformes ont été initiées en vue de renforcer la politique de déconcentration pour une meilleure efficacité dans l’exercice des missions régaliennes de l’Etat. 
 
Des efforts ont aussi été accomplis dans la réhabilitation des gouvernances et structures des sous-préfectures, a ajouté Abdoulaye Daouda Diallo. 
 
’’Une attention particulière est accordée à la paix civile à travers l’organisation d’élections ouvertes, sincères et transparentes avec un dialogue politique permanent au cours de cette même année’’, a-t-il fait valoir, soulignant l’entrée en vigueur de la révision constitutionnelle marquée par le référendum du 19 mars dernier. 
 
Le ministre de l’Intérieur a indiqué que cette importante réforme a ouvert des nombreux chantiers pour son département, citant la création du Haut Conseil des collectivités territoriales, la participation des candidats indépendants à toutes les élections et l’élection des députés de la diaspora.
 
’’L’année qui vient de s’écouler a consolidé l’ancrage irréversible du ministère de l’Intérieur et de la Sécurité publique au cœur de l’action administrative’’, a pour sa part souligné son directeur de cabinet, Ibrahima Lô. 
 
Outre l’organisation du référendum, il a évoqué l’institutionnalisation d’une carte d’identité biométrique de la CEDEAO au cours de l’année 2016, et qui servira également de carte d’électeur. 
 
"L’année qui vient de s’achever, a-t-il poursuivi, a été marquée par la lettre de politique sectorielle de développement de gouvernance et de la sécurité intérieure, qui a été adoptée dans un délai record." 
 
Il a aussi fait part des actions significatives entreprises par la police pour la sécurité de la population, grâce aux efforts fournis dans le domaine de recrutement et de l’équipement. 
 
Cette même année, d’après lui, a également connu la création du centre d’intervention et de coordination interministérielle des opérations de lutte anti-terrorisme.

AMN/ASB/ASG