A Fatick, la situation nutritionnelle est ’’acceptable’’ (acteur)
APS
SENEGAL-SOCIETE

A Fatick, la situation nutritionnelle est ’’acceptable’’ (acteur)

Fatick, 23 oct (APS) - La situation nutritionnelle de la région de Fatick est ‘’acceptable et maitrisée’’, a assuré mardi le responsable zone (Fatick, Kaolack, Kaffrine) de la Cellule de lutte contre la malnutrition (CLM), Alioune Badara Fall.


’’Au niveau de la région de Fatick, nous pouvons dire que nous avons une situation nutritionnelle acceptable et maitrisée’’, a-t-il notamment lors d’un CRD consacré au suivi des activités du Programme de renforcement de la nutrition (PRN) dans la région.



’’Nous avions pour objectif, dans la région, d’œuvrer pour ne pas dépasser, chez les enfants de 0 à 23 mois, le seuil critique de 10 % d’ insuffisance pondérale dans les 30 communes d’intervention du programme’’, a t-il rappelé.


’’Aujourd’hui, le taux d’insuffisance pondérale au niveau de ces communes tourne autour de 2 % chez les enfants de 0 à 23 mois. Cela veut dire qu’on est très loin du seuil critique de 10 % dans la région de Fatick’’, s’est-il réjoui.



Pour ce qui concerne le gain de poids adéquat, qui est également un indicateur important de la malnutrition, a-t-il poursuivi, ’’nous avions un objectif de 80%, aujourd’hui cet objectif dans la région est dépassé’’.


S’agissant du dépistage de la malnutrition aigüe, il a indiqué, que la CLM et ses partenaires avaient un objectif de toucher 43 000 enfants.

’’Aujourd’hui, nous avons touché 31 113 enfants. Malgré tout, l’objectif de 30 % fixé dans ce domaine est atteint pour aller vers un taux qui avoisine 40 %’’, a-t-il détaillé.



’’Toutefois si on prend les indicateurs de la région par rapport aux indicateurs nationaux, s’agissant de la malnutrition aigüe, nous sommes à 12 % pour un taux natioanl de 9 %’’, a-t-il encore indiqué. 



’’Pour ce qui est de la malnutrition aigüe qu’il y a des efforts à faire dans la région mais ce qu’il faut relever c’est que ce type de malnutrition est liée à l’hivernage et autres moments temporels’’, a fait remarquer Fall.



’’Sur le retard de croissance ou la malnutrition chronique qui, a-t-il souligné, est une problématique au niveau du pays, la région de Fatick est à un taux de 13, 6 % contre 17 % au niveau national’’.



La malnutrition chronique est un problème de santé publique mais des efforts importants ont été faits au niveau de la région grâce à une présence continue sur le terrain, la tenue de causeries, des mobilisations communautaires pour inciter les populations à changer de comportement.



’’C’est aussi grâce à la revalorisation du budget de l’Etat alloué aux activités de la CLM. Ce budget, a-t-il rappelé, est passé récemment de moins d’un milliard de francs à plus de 3 milliards de francs par an pour lutter contre la malnutrition’’.



 

AB/OID/AKS