89 milliards de francs CFA pour la restauration des écosystèmes forestiers (officiel)
APS
SENEGAL-ENVIRONNEMENT-FINANCEMENT

89 milliards de francs CFA pour la restauration des écosystèmes forestiers (officiel)

Dakar, 24 août (APS) - L’Etat doit mobiliser une enveloppe financière de 89 milliards de francs CFA pour le Programme national d’investissement forestier (PNIF) du Sénégal pour la période 2018-2022 a indiqué Ramatoulaye Dieng Ndiaye, secrétaire générale au ministère de l’Environnement et du Développement durable.


"Nous avons un besoin de financement de 89 milliards de francs CFA pour dérouler ce programme pour restaurer les forêts mais aussi lutter contre les feux de brousse et mettre en œuvre les bonnes pratiques comme les aménagements participatifs, vulgariser mais également valoriser les filières de produits forestiers ligneux et non ligneux" a listé Mme Ndiaye.

La secrétaire générale du ministère de l’Environnement ouvrait les travaux de l’atelier de validation du programme national d’investissement forestier (PNIF).

L’activité s’inscrit dans le cadre du projet d’appui à la mise en œuvre du plan de convergence pour la gestion et l’utilisation durables des écosystèmes forestiers en Afrique de l’Ouest.

Il était important, selon elle, "d’identifier les projets prioritaires de ce secteur de les mettre en œuvre, en vue de relever le niveau d’investissement parce que, les forêts jouent un rôle extrêmement important dans le développement socioéconomique parce que toutes les bases productives proviennent de ces écosystèmes".

De fait, "il faut valider ce document et aller vers un financement de ce secteur déterminant de la vie économique du pays", a souligné Ramatoulaye Dieng, précisant que 8 projets prioritaires ont été identifiés.

"Nous devons mettre le paquet pour faire face aux défis de l’heure notamment, le trafic illicite de bois, la lutte contre la dégradation des écosystèmes, faire un inventaire de notre patrimoine forestier mais aussi vulgariser les bonnes pratiques en matière de gestion forestière" a-t-elle insisté.


SBS/PON