APS
SENEGAL-CULTURE

"Une fresque humoristique et politique’’ de Alibeta au Just 4 U, vendredi

Dakar, 11 sept (APS) - L’artiste sénégalais Alibeta présente vendredi, au Just For U, à Dakar, "une fresque humoristique et politique" inspirée du roman "Le Pleurer-Rire" de l’écrivain congolais Henry Lopez, "une première représentation" devant permettre de recueillir l’avis du public et des professionnels, avant l’écriture finale de ce spectacle.
 
Intitulée "Au pays de Bwakamambé’’, cette œuvre "en plein développement" est un spectacle "où s’entremêlent avec une harmonie singulière, véritable signature artistique de son auteur, musique, conte, danse et théâtre", indique un communiqué transmis à l’APS.
 
"Cette première représentation (…) est une occasion de montrer au public et aux professionnels le travail en cours, permettant ainsi de recueillir les avis sur cette fresque humoristique et politique dont l’écriture finale fera l’objet d’une mise en scène ambitieuse", précise-t-il.
 
Ce spectacle constitue "une adaptation du live de Henry Lopez +Le Pleurer-Rire+", un classique de la littéra, avec comme personnage principal tonton Hannibal-Ideloy Bwakamabé Na Sakkadé, un "ancien baroudeur devenu président de la République à la faveur d’un coup d’État" et exerçant "un pouvoir illimité".
 
"À travers cette histoire, souligne le communiqué, c’est le problème du pouvoir et du contre-pouvoir qui est posé dans toute son ampleur" par l’artiste sénégalais, dont le premier spectacle-vivant (‘’Bani Adama’’) "avait séduit la presse et le public" en 2015.
 
Pour ce présent spectacle, il monte sur scène avec les comédiens, danseurs et musiciens de Nomads, un groupe sénégalais.
 
"Dans un contexte africain où la question du pouvoir est d’une actualité douloureuse", "Au pays de Bwakamambé’’ est un spectacle qui ’’nous interpelle tous et ouvre la réflexion urgente à un meilleur-vivre ensemble", peut-on lire. 
 
Alibeta, son auteur, "est une abeille qui bourdonne", un artiste jonglant avec divers "univers artistiques parmi lesquels le théâtre, le cinéma et la musique, son mode narratif de prédilection", li-ton dans une note de présentation.
 
De cette manière, il "apporte sa pierre à l’universalité du langage, de la culture, mais aussi des représentations", en partant notamment du théâtre, "qui lui a offert plusieurs distinctions, lui permet de mettre en scène des spectacles riches et originaux par l’alchimie qu’il crée en fusionnant les expressions artistiques", ajoute la même source.
 
Enseignant et formateur, Alibeta participe par ailleurs "activement à la transmission et au partage de ses passions créatrices, mais aussi à la production et à la diffusion de spectacles vivants au Sénégal", renseigne le communiqué.
 

BK