Remise par visioconférence du prix Macky Sall pour la recherche, à 15h
APS
SENEGAL-UNIVERSITES

Remise par visioconférence du prix Macky Sall pour la recherche, à 15h

Dakar, 26 juin (APS) – Le Conseil Africain et Malgache pour l’Enseignement supérieur (CAMES) procéde ce vendredi à 15h, par visioconférence, à la remise publique du prix Macky Sall pour la recherche, a appris l’APS.
 
La remise publique du prix aura lieu par visioconférence le 26 juin 2020 à 16h et en présentiel à une date ultérieure dans un cadre solennel, indique t-on dans un communiqué. 
 
Selon la même source, ce prix sous sa première édition est décerné au "Programme thématique de recherche-santé" (PTR-Santé), pour son projet fédérateur intitulé "African Life Story Of COVID-19 (ALSO-COVID19)".
 
"Le prix Macky Sall pour la Recherche, doté cette année d’un montant total de 60 millions de francs CFA, a été conçu comme un fonds d’amorce, pour fédérer les projets des programmes thématiques de recherche du CAMES (PTRC) liés à la pandémie du Covid-19 et amener les enseignants-chercheurs et chercheurs de l’Espace CAMES, à travailler en réseaux multi-pays et à s’apprêter à répondre aux appels à projets complétifs à l’international", précise le communiqué.
 
"Le PTR-Santé s’est distingué pour son projet pluridisciplinaire et fédérateur (coordonné par Fatou Bintou Sarr, professeure titulaire à l’Université de Thiès) visant à mieux comprendre la dynamique du COVID-19, dans les pays de l’espace CAMES et en tirer des leçons pour accroître leur résilience face aux maladies émergentes", selon la même source. 
 
Le texte indique que le projet ALSO-COVID19 devra permettre d’acquérir une meilleure compréhension du profil épidémiologique, physiopathologique, clinique, socioculturel et économique de cette pandémie dans notre espace, pour une riposte adaptée et efficace. 
 
"Les résultats attendus de ce projet conduiront à la mise en place d’une surveillance systématique, des diagnostics justes et des stratégies d’intervention clairement définies", souligne le communiqué. 
 
Selon la même source, ces résultats pourront aussi contribuer à bâtir un meilleur système de prévention et de gestion efficace des pathogènes émergents, en Afrique.
 
Créé en 1968, le CAMES est une Institution régionale et intergouvernementale de coordination et d’harmonisation des politiques d’enseignement supérieur et de recherche de ses 19 Etats membres.
 
Il s’agit du Bénin, du Burkina Faso, du Burundi, du Cameroun, de la Centrafrique, du Congo, de la Côte d’Ivoire, du Gabon, de la Guinée, de la Guinée-Bissau, de la Guinée Équatoriale, de Madagascar, du Mali, du Niger, de la République Démocratique du Congo, du Rwanda, du Tchad, Sénégal et du Togo.
 
Le CAMES est également un vaste réseau de plus d’une centaine d’universités et centres de recherche publics et privés, répartis entre l’Afrique centrale, l’Afrique de l’Ouest, la région des Grands Lacs et de l’océan indien. 
 
Il œuvre pour la reconnaissance et l’équivalence des diplômes dans les Etats partis et au-delà, pour la promotion et la qualification des enseignants-chercheurs et chercheurs sur la base d’un même référentiel d’évaluation, faisant de lui à cet égard un modèle unique au monde, ainsi que pour la mobilité et l’employabilité des enseignants-chercheurs et des étudiants.

SG/ASB/OID