Lancement de la Plateforme de protection des lanceurs d’alerte en Afrique, mardi
APS
SENEGAL-AFRIQUE-SOCIETE

Lancement de la Plateforme de protection des lanceurs d’alerte en Afrique, mardi

Dakar, 6 mars (APS) - La Plateforme de protection des lanceurs d’alerte en Afrique (PPLAAF) sera officiellement lancée mardi à Dakar, annonce un communiqué transmis à l’APS.
 
Le lancement aura lieu à 11 heures, lors d’une conférence de presse au Café de Rome, indique la même source.
 
Selon le communiqué, la PPLAAF est une organisation non gouvernementale de droit sénégalais qui rassemble une communauté d’experts désireux d’apporter leur aide aux lanceurs d’alerte.
 
‘’Le terme de lancement d’alerte est utilisé quand un citoyen ou un employé rend public des actes dissimulés de corruption, d’injustice, d’abus de pouvoir ou de menaces à la santé publique’’, explique le texte. Il relève que "les lanceurs d’alerte sont de plus en plus menacés, dans tous les pays’’. 
 
La structure "a pour but d’apporter un soutien aux personnes qui choisissent de faire ce qui est juste, en défendant le bien commun sans être obligées de le payer par leur citoyenneté, leur liberté, leur emploi, leur sécurité, leurs revenus ou même leur vie". 
 
Elle joue un rôle d’intermédiaire en apportant une assistance technique, juridique et médiatique à ces potentiels lanceurs d’alerte, qu’ils viennent d’Afrique, ou que l’information qu’ils souhaitent partager concerne l’Afrique.

SG/ASG