Des territoires insulaires en conclave à Gorée du 14 au 17 novembre
APS
SENEGAL-MONDE-ENVIRONNEMENT

Des territoires insulaires en conclave à Gorée du 14 au 17 novembre

Dakar, 9 nov (APS) – L’île de Gorée abrite du 14 au 17 novembre la première rencontre annuelle du programme "SMILO" qui réunira des territoires insulaires du monde entier autour du développement durable et des bonnes pratiques de gestion, annonce un communiqué reçu à l’APS.
 
La même source précise que cet événement qui va regrouper une cinquantaine de participants, est organisé en partenariat avec la municipalité de Gorée et le Conservatoire du littoral. Le communiqué souligne que cette rencontre permettra "à ses participants, représentants de territoires multiples, d’exposer une grande diversité de pratiques et de situations insulaires".
 
Au sujet du programme proprement parlé, le texte explique qu’il a pour "objectif d’accompagner les territoires insulaires de moins de 150 km2 qui souhaitent structurer et fédérer leurs actions en faveur d’une meilleure gestion des ressources et de la biodiversité".
 
"Cette démarche se concrétise via un processus de labellisation, reconnaissance internationale des territoires qui s’engagent
pour un développement humain résilient, compatible avec l’environnement", poursuit le communiqué.
 
Quant à la phase de développement (2017-2021) dudit programme, elle vise à accompagner 18 petites îles localisées en Afrique de l’Ouest, dans l’Océan Indien, en Europe et en Méditerranée, lit-on encore.
 
Toutefois, c’est en tout "une trentaine d’îles qui forment le réseau SMILO, et qui seront réunies à Gorée pour échanger sur de nombreuses thématiques comme la gestion de l’eau, de l’énergie, des déchets, des activités humaines, la protection des paysages et de la biodiversité".
 
Portée par l’association SMILO et le Conservatoire du littoral, cette démarche dispose du soutien de nombreux acteurs internationaux impliqués dans la protection des îles et du littoral, tels que le Fonds français pour l’Environnement mondial, le ministère de la transition écologique et solidaire, l’Agence de l’Eau, le Global Island Partnership et le Programme européen Interreg Maritime France Italie 2014-2020, ajoute par ailleurs le même document.

SD/ASB/ASG