Sécurité alimentaire : atelier sous-régional sur l’analyse des risques, mardi
APS
SENEGAL-FAO-SOCIETE

Sécurité alimentaire : atelier sous-régional sur l’analyse des risques, mardi


Dakar, 3 fév (APS) – L’Organisation des Nations-Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), organise un atelier sous-régional de formation sur l’analyse des risques pour mieux répondre aux urgences de sécurité sanitaire des aliments, annonce un communiqué parvenu à l’APS.


Cet atelier devant s’ouvrir mardi à partir 9 heures à l’hôtel Ndiambour regroupera une vingtaine de participants représentant des autorités compétentes ayant une prérogative dans la sécurité sanitaire des aliments au Sénégal et Burkina-Faso, indique la même source.


La rencontre prévue sur quatre jours vise à permettre aux autorités compétentes des deux pays, à connaitre non seulement le contexte international, mais les références et exigences internationales, le profilage et la priorité des risques, souligne-t-on.


Elle permettra aussi aux acteurs de connaitre les dimensions de l’analyse des risques et l’importance de celle-ci, la démarche méthodique de leur évaluation ainsi que le processus d’élaboration des avis scientifiques.


Le texte souligne qu’un accent particulier sera mis sur les rôles et les responsabilités des différentes parties prenantes ayant une prérogative dans la sécurité sanitaire des aliments.


Un accent particulier sera aussi mis, sur l’importance de la dynamique de communication entre les acteurs pour améliorer la santé des populations.


La formation est organisée dans le cadre du projet ‘’amélioration des capacités de surveillance intégrée et de réponse aux urgences de sécurité sanitaire des aliments au Sénégal et au Burkina-Faso’’, financé par le Grand-Duché de Luxembourg et mis en œuvre par la FAO, rappelle-t-on.


Le plan national de réponse aux Urgences de Sécurité sanitaire des Aliments (PNRUSSA) au Sénégal, validé en février de l’année dernière, par le Comité de Pilotage du Haut Conseil National de la Sécurité Sanitaire Mondiale ’’One Health’’, a été reconnu officiellement comme document national de référence pour la gestion des urgences en matière de sécurité sanitaire des aliments.


AMN/AKS