Lancement d’un projet de renforcement de l’assurance qualité dans l’enseignement supérieur sénégalais, mercredi
APS
SENEGAL-UNIVERSITES

Lancement d’un projet de renforcement de l’assurance qualité dans l’enseignement supérieur sénégalais, mercredi

Dakar, 13 fév (APS) - L’UNESCO, de concert avec le gouvernement municipal de Shenzhen (Chine), procède au lancement officiel d’un projet de renforcement de l’assurance qualité dans l’enseignement supérieur au Sénégal, mercredi, à Dakar, annonce un communiqué.

Cette rencontre, prévue à partir de 9 heures, se déroulera à la Résidence Mamoune, précise le communiqué selon lequel cette initiative s’inscrit dans le cadre d’un projet intitulé "Renforcer l’assurance qualité dans l’enseignement supérieur en Afrique".
 
La cérémonie officielle de lancement du projet pour le Sénégal se tiendra en prélude à l’ouverture d’un atelier de formation des experts évaluateurs externes de l’ANAQ-Sup, l’Autorité nationale d’assurance qualité de l’enseignement supérieur du Sénégal, signale le communiqué.
 
Il explique que ce projet vise le renforcement des systèmes de l’enseignement supérieur africains, avec le soutien du peuple de la Chine et grâce à la contribution financière du gouvernement municipal de Shenzhen.
 
Ce projet prévu pour être mise en œuvre dans la période 2017-2020, concerne 10 pays africains, à savoir la Côte d’Ivoire, l’Égypte, la Gambie, le Malawi, le Mali, la Namibie, le Niger, le Sénégal, le Togo et la Zambie. 
 
Il est coordonné par la Division des politiques et des systèmes d’apprentissage tout au long de la vie de l’UNESCO, en collaboration avec ses Bureaux à Abuja, Dakar, Harare et celui du Caire. 
 
"L’objectif général du projet est de renforcer les capacités dans le développement des mécanismes d’assurance qualité aux niveaux institutionnel, national et régional dans les pays africains", lit-on dans ce communiqué. 
 
 

RND/SMD/BK