Bignona : le village de Macouda organise ses 72 heures, à partir de mercredi
APS
SENEGAL-CULTURE-DEVELOPPEMENT

Bignona : le village de Macouda organise ses 72 heures, à partir de mercredi

Macouda (Bignona), 25 déc (APS) – Le village de Macouda, une localité frontalière avec la Gambie, organise à partir de mercredi, ses 72 heures d’activités culturelles et sportives en présence des autorités administratives et locales et des délégations de la Gambie et du Sénégal, a appris l’APS.

 
Prévue du mercredi au vendredi, cette manifestation sera marquée par plusieurs activités allant de la tenue d’un panel sur le thème de la déforestation à l’organisation d’un combat de lutte traditionnelle en passant par plusieurs prestations culturelles, a expliqué à l’APS Ismaïla Diatta, l’un des responsables de cette initiative.
 
"Dès le 27 décembre, nous tenons une rencontre de réflexion sur le phénomène de la déforestation. Cette rencontre sera animée par le responsable des Eaux et forêts de l’arrondissement de Diouloulou. Il s’en suivra des prestations de danses traditionnelles comme le Koumpo, le Kagnaleenb entre autres", a poursuivi M. Diatta.
 
Il a annoncé que la cérémonie officielle de ces "72 heures de Macouda" est prévue jeudi en présence du sous-préfet de Diouloulou, Youssoupha Faye et des autorités locales.
 
"Ce sera une tribune pour nous de revenir sur les fortes doléances locales du village. Nous sommes un village très enclavé. Il y a un besoin pressant en voies de désenclavement. Il s’agit pour nous de réparer une injustice parce que le village abrite un gravier qui a servi à la construction de toutes les routes des autres localités environnantes", a ajouté Ismaïla Diatta.
 
Un plaidoyer pour la construction de l’école primaire et la dotation en équipements pour valoriser un périmètre maraîcher est attendu au terme de ces journées.
 
"Ce sont les villageois eux-mêmes qui ont construit trois salles de classes en banco. Macouda est le village le plus frontalier avec la Gambie, mais nous ne sommes pas encore pris en compte dans le PUMA (Programme d’urgence de modernisation des axes et territoires frontaliers)", a insisté Ismaïla Diatta.
 

MTN/PON