Atelier technique sur les passations de marchés publics pour l’alimentation scolaire, mercredi
APS
SENEGAL-EDUCATION-ALIMENTATION

Atelier technique sur les passations de marchés publics pour l’alimentation scolaire, mercredi

Dakar, 12 nov (APS) - Le secrétariat exécutif du Conseil national de sécurité alimentaire (SE/CNSA) organise mercredi à Dakar un atelier technique sur "l’alignement des règles et des pratiques de passation des marchés publics pour l’alimentation scolaire à travers l’offre des petits producteurs locaux : stratégies et bonnes pratiques".

Selon un communiqué parvenu lundi à l’APS, cet atelier organisé de concert avec l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), se tiendra à l’hôtel Savana, à 9 heures.
 
Il réunira les acteurs nationaux (gouvernement, partenaires techniques et financiers, société civile) impliqués dans les achats publics d’aliments (marchés institutionnels alimentaires).
 
Selon le texte, l’un des objectifs de l’atelier est d’évaluer les instruments existant dans le code des marchés publics et de proposer des lignes directrices qui pourraient rendre les marchés institutionnels alimentaires plus accessibles (favorables) aux petits producteurs. 
 
Le communiqué précise que les participants échangeront aussi sur la question de la diversification des repas scolaires, sur la base de la production et de la disponibilité alimentaires locales, pour améliorer la nutrition des élèves.
 
L’atelier technique se tient dans le cadre du projet "Soutien stratégique à l’approvisionnement alimentaire institutionnel pour les initiatives d’alimentation scolaire à base de produits locaux menées par les gouvernements, une initiative financée par l’Italie, indiquent les organisateurs.
 
"Ce projet essaie de pallier les insuffisances actuelles pour mieux envisager la mise à l’échelle du projet pilote PAA - Afrique +Achats locaux d’Aliments+ mis en œuvre de 2012 à 2016 dans la région de Kédougou (sud-est du Sénégal)", souligne le communiqué. 
 
"Le PAA, élaboré conjointement par le gouvernement" sénégalais, la FAO et le Programme alimentaire mondial (PAM) "avec l’appui financier du Brésil, vise à relier l’agriculture paysanne aux marchés institutionnels alimentaires (cantines scolaires et hôpitaux et autres) à travers l’approvisionnement alimentaire local", signale le communiqué.
 
Selon la même source, cette initiative conjointe a permis, dans sa phase pilote et de consolidation, d’améliorer la production agricole et la sécurité alimentaire des communautés rurales, tout en créant des débouchés pour les petits producteurs agricoles.
 
"Les excédents de production agricole qui ont été achetés ont servi à approvisionner les cantines scolaires de la région offrant ainsi au gouvernement du Sénégal les moyens d’assurer la durabilité du programme national d’alimentation scolaire", précise la même source.
 
SG/BK