Atelier de formation en rédaction d’articles scientifiques, à partir de jeudi
APS
SENEGAL-MEDIAS-FORMATION

Atelier de formation en rédaction d’articles scientifiques, à partir de jeudi

Dakar, 10 juil (APS) - Un atelier de formation en rédaction d’articles scientifiques s’ouvre jeudi à Dakar, à l’intention de journalistes sénégalais, annoncent les organisateurs dans un communiqué.

Il souligne qu’en marge de l’atelier, une conférence de presse se tiendra vendredi, deuxième et dernier jour de l’atelier, à partir de 10h30, au Pullman Dakar hôtel.
 
Selon le communiqué, une vingtaine de journalistes sénégalais de différents organes (presse écrite, radio, télévision et presse en ligne) vont bénéficier de cette formation de deux jours en rédaction d’articles scientifiques à côté de leurs autres confrères africains. 
 
"Au cours de l’atelier, les participants pourront apprendre et partager leurs expériences en reportage scientifique. Ils auront également l’opportunité de participer à un concours pour gagner un financement de $700 pour leur permettre d’écrire un article scientifique et un montant supplémentaire de $350 une fois le papier publié", explique le texte.
 
Cet atelier est à l’initiative du Bureau de la science en Afrique, fondé en 2017 par l ’Académie africaine des sciences (AAS) pour le renforcement des capacités en journalisme scientifique au Kenya, au Nigéria, au Sénégal et en Afrique du Sud. 
 
"Le projet finance des articles axés sur l’angle des domaines stratégiques de l’Académie tels que l’environnement, le changement climatique, la santé et le bien-être, les sciences naturelles, loi et gouvernance et les sciences sociales et humaines’’, indique le communiqué. 
 
L’Académie africaine des sciences a "financé 42 articles dont 41 ont été publiés et 7 en cours de révision au Kenya, au Nigéria et en Afrique du Sud", signale la même source.
 
Elle précise que les articles sont par la suite publiés dans la presse locale et internationale et le financement offre aux journalistes de ces quatre pays des opportunités de bénéficier d’un encadrement de journalistes scientifiques chevronnés ou encore de gagner des prix internationaux. 
 
BHC/BK